Le Brésil

TVT montre un deuxième épisode sur le travail et la pensée de Paulo Freire

São Paulo – TVT diffusera, à partir de 21h00 le samedi (16), en partenariat avec SescTV, le deuxième d’une série de cinq épisodes de la série documentaire «Paulo Freire – Um Homem no mundo», réalisé par Cristiano Burlan. Après «La Formation de la Pensée», diffusé samedi dernier (lien ci-dessous), c’est au tour de «As 40 horas de Angicos». L’ouvrage montre l’expérience d’alphabétisation menée à l’intérieur du Rio Grande do Norte. Les anciens et les enseignants sont interviewés. Le programme comprend des témoignages de Freire lui-même.

«Angicos est devenu un mot emblématique pour tous ceux qui s’intéressent à l’éducation populaire. La petite ville située dans l’arrière-pays du Rio Grande do Norte est la scène sur laquelle, pour la première fois, Paulo Freire, au début de 1963, met en pratique sa célèbre méthode d’alphabétisation des adultes. De cette manière, le travail, jusqu’alors développé à Recife, a acquis une grande visibilité aux niveaux national et international », décrit José Willington Germano, professeur au Département des sciences sociales de l’Université fédérale de Rio Grande do Norte (UFRN).

L’épisode, d’une durée de 52 minutes, montre la construction de l’expérience depuis ses débuts, lorsque, en décembre 1962, un groupe d’étudiants, majoritairement universitaires, a sillonné l’univers du vocabulaire de la population angicos. Peu de temps après, ces étudiants, «catholiques radicaux», selon Germano, ont créé plusieurs cercles de culture et, sous le parrainage du gouvernement du Rio Grande do Norte et de l ‘«Alliance pour le progrès» (un programme d’origine nord-américaine), sont devenus alphabétisation communautaire possible.

Scène de «As 40 horas de Angicos», épisode du jour (16), à 21h, sur TVT (© Sesc / TV – reproduction)

«Faire en sorte que les participants apprennent à lire et à écrire et, en plus de cela, à se politiser en 40 heures étaient les objectifs fondamentaux de l’expérience. Cela a suscité une énorme curiosité, c’est pourquoi le travail de Freire et des étudiants de Rio Grande do Norte a parcouru le monde. A Angicos, des observateurs, des spécialistes de l’éducation et des journalistes étaient présents non seulement des principaux médias du Brésil, mais aussi de l’étranger », ajoute le professeur.

Série du centenaire

La série comprend également les épisodes «O exílio» (sur la période vécue par Paulo Freire en Suisse après le coup d’État de 1964), «De Pátio do Colégio à Pedagogia do Oprimido» (qui traite de son retour au Brésil) et «O mundo não c’est, c’est être »(concernant les bases de la formation de l’éducateur). Le groupe musical Cia do Tijolo et le chanteur et compositeur Chico César participent à ce dernier. En plus des samedis à 21 h, le programme sera diffusé par TVT le dimanche à 14h.

Paulo Reglus Neves Freire atteindrait le centenaire de sa naissance cette année. Il est né à Recife, le 19 septembre 1921. Le patron de l’éducation brésilienne est décédé le 2 mai 1997 à São Paulo.

Vous pourriez également aimer...