Le Brésil

Un livre, plusieurs voix, c’est le thème présenté par Marisa Midori – Jornal da USP

Il s’agit du récent « Livres pour tous – Essais sur la construction d’un pays de lecteurs », organisé par Daniel Louzada

par Claudia Costa

La colonne Bibliomanie cette semaine, par l’enseignante Marisa Midori, apporte la sortie de Livres pour tous – Essais sur la construction d’un pays de lecteurs (New Frontier Publishing), organisé par Daniel Louzada. Mais, avant de parler de l’ouvrage, le professeur présente son organisateur : adolescence. Il achète son premier livre à l’âge de 18 ans, dans une librairie d’occasion de Porto Alegre, lorsqu’il entre à la Faculté d’Histoire. Après avoir contribué à plusieurs projets éditoriaux importants, il vit maintenant à Rio de Janeiro, où il joue la traditionnelle et célèbre Livraria Leonardo da Vinci ». Et de poursuivre : « Et pourquoi je raconte tout ça ? Car ce jeune homme, qui a mis tant de temps à avoir son premier livre et à être accro à la lecture, il connaît particulièrement l’importance de cette bataille pour les livres, une bataille qui a malheureusement connu tant d’échecs ces dernières années, mais qui, grâce à des personnalités comme Daniel Louzada et les auteurs qui incarnent ce livre, il est loin d’être perdu ».

Il y a de nombreux auteurs, 25 au total, dont Antonio Candido, José Castilho Marques, Rejane Dias et Jorge Carrión, qui partagent la lutte contre la réforme fiscale proposée par le ministre Paulo Guedes, notamment en ce qui concerne la fiscalité du livre, comme l’informe l’enseignant. « Cela me semble avoir été la devise qui a réuni tant d’étoiles, de constellations différentes ».

Selon Marisa, chaque chapitre cherche à exposer la bataille pour le livre de différents points de vue, de l’auteur au lecteur, ou à l’éducateur de lecteurs, en passant par les gestionnaires publics et les professionnels travaillant dans la chaîne éditoriale. Pour l’enseignante, « en général, ils sont tous unis par ce sentiment de bibliodiversité, qui les fait aussi se battre pour la loi Cortez, ou la loi du prix fixe/unique du livre, comme cela arrive dans tant de pays », commente-t-elle. Et de conclure : « Le livre organisé par Daniel Louzada doit être honoré par tous les lecteurs, amoureux du livre, car il s’agit d’un acte œcuménique, dans lequel toutes les voix chantent un hymne d’amour pour le livre, pour la lecture, bref, pour la culture « .


Bibliomanie
La colonne Bibliomanie, avec le professeur Marisa Midori, est diffusé tous les vendredis à 9h00, sur Rádio USP (São Paulo 93,7 FM; Ribeirão Preto 107,9 FM) et également sur Youtube, avec une production de Jornal da USP et TV USP.

.

Vous pourriez également aimer...