Un travail de prévention qui a des répercussions sur les jeunes – Jornal da USP

João Paulo Lotufo nous raconte qu’il a été approché par un adolescent de l’hôpital universitaire, anxieux de rencontrer l’auteur des livrets de prévention de la toxicomanie qu’il lisait enfant.

Par Sandra Capomaccio

João Paulo Lotufo nous raconte, dans sa chronique cette semaine, qu’un professeur de mathématiques à l’USP School of Application lui a envoyé une lettre d’une mère qui dit avoir vu la photo du Dr. Bartô sur Instagram et a rappelé que son fils, Flávio, ferait n’importe quoi pour connaître le personnage, à cause des histoires que lui, le fils, collectionne depuis qu’il a 9 ans, chaque fois qu’il allait avec sa mère chez le pédiatre , à la clinique externe de l’hôpital universitaire de l’USP. Selon sa mère, le garçon a dit : « Il est comme les dessins animés dans les histoires ».

Sans tarder, João Paulo Lotufo a alors organisé une rencontre avec ce petit garçon, qui a maintenant 15 ans. » Flávio et sa famille se trouvaient à la clinique externe de l’hôpital universitaire. Entre les mains de Flávio, les livrets du Marcelinho miaouun brouillard tueur C’est le disparition de grand-père.

« Et puis j’ai eu l’occasion de ressentir ce que ce matériel de prévention de la toxicomanie fait dans la vie d’un enfant, aujourd’hui adolescent. Et, en fait, cela nous encourage à continuer à travailler sur la prévention de la toxicomanie ; cette semaine, nous aurons plusieurs conférences en ligne dans les écoles et des conférences en personne, rendant publique notre idée de la prévention de la toxicomanie grâce à ce que nous appelons des conseils brefs.


Dr. Bartô et les docteurs de la santé
La colonne Dr. Bartô et les docteurs de la santéavec le médecin assistant de l’hôpital universitaire de l’USP João Paulo Lotufo, est diffusé tous les mardis à 9h30 sur Rádio USP (São Paulo 93,7 FM; Ribeirão Preto 107,9 FM) et également sur Youtube, avec une production de Journal of USP et TV USP.

.

★★★★★