Le Venezuela

Un tribunal américain suspend la vaccination obligatoire imposée par Biden

Un tribunal américain a suspendu la vaccination obligatoire contre le coronavirus imposée par le président Joe Biden, aux entreprises privées de plus de 100 travailleurs, rapportent les agences.

Ces derniers jours, des milliers de travailleurs américains ont protesté contre cette mesure, qui indiquait une vaccination obligatoire pour les travailleurs des entreprises privées, avant le 4 janvier 2022, précise l’AFP.

Cependant, le gouvernement américain continue de mettre en œuvre des mesures en raison de la croissance des cas de covid, ce qui a placé le pays en tête de liste des nations avec le plus de cas d’infections et de décès par COVID-19 dans le monde.

La décision a été rendue par la cour d’appel du cinquième circuit, basée à la Nouvelle-Orléans, et fait suite à une demande formulée vendredi soir par plusieurs entreprises et un groupe d’États conservateurs dirigés par le Texas, rapporte EFE.

Dans la décision de trois pages, le tribunal affirme qu’il existe de « graves » problèmes constitutionnels avec la règle de Biden et, par conséquent, détermine qu’il est nécessaire de la bloquer temporairement pendant qu’un examen plus exhaustif est effectué.

Sur les trois juges qui ont rendu la décision, deux ont été nommés par le prédécesseur de Biden, le républicain Donald Trump (2017-2021).

Le revers contre Biden intervient deux jours seulement après que son administration a annoncé que les entreprises privées de plus de 100 employés devront garantir dès le 4 janvier que leurs travailleurs sont vaccinés contre le covid-19.

En cas de ne pas vouloir se faire vacciner, les travailleurs de ces grandes entreprises devront subir des tests hebdomadaires et également porter un masque en permanence.

Il s’agit, à ce jour, de la mesure la plus importante annoncée par Biden pour lutter contre la pandémie, car elle pourrait affecter jusqu’à 84 millions de travailleurs du secteur privé, selon les calculs de la Maison Blanche.

Vous pourriez également aimer...