Le Venezuela

« Une Goutte d’Amour pour Mon Ecole » interviendra dans 30 écoles de Monagas

Avant le prochain début des cours en face-à-face dans le système éducatif vénézuélien, le ministre du Pouvoir populaire pour l’éducation, Yelitze Santaella, a indiqué qu’un total de 500 écoles et lycées interviendra dans le cadre du plan « Une goutte d’amour pour mon école. » à l’échelle nationale, dans une première phase, dont 30 ont été sélectionnés dans l’état de Monagas.

C’est ce qu’a déclaré ce lundi la ministre Santaella de l’école élémentaire Manola Luna Silva de la paroisse Alto de Los Godos à Maturín, lors de l’activation de ce programme phare dirigé par le président Nicolás Maduro pour la période scolaire 2021-2022.

Dans le cadre de ce programme, le campus pédagogique a été embelli avec l’application de peinture dans les zones intérieures et extérieures, l’imperméabilisation de la toiture avec la mise en place de tapis d’asphalte, la mise à disposition de matériel de nettoyage, le désherbage des zones extérieures et l’exécution du plan de relance de bureaux et de tables-chaises avec le soutien des mouvements sociaux.

Au cours de l’activité, une réunion a eu lieu avec le personnel enseignant, administratif et environnemental du secteur de l’éducation de la région de Monaco, à laquelle ont également assisté : la Vice-Ministre de l’Éducation Rosángela Orozco, le gouverneur (e) Cosme Arzolay et le chef de l’Éducation Zone dans l’état , Yesenia Lara.

Pour sa part, Lara a souligné qu’avec ce plan de réhabilitation les 936 écoles de Monagas seront desservies, en commençant par le circuit éducatif de Negra Matea et en s’adressant simultanément aux circuits de Guerra et Millán, qui sont constitués d’établissements d’enseignement tels que: La Paula Bastardo , République d’Uruguay et Vicente Salías.

Pour l’amour de mon professeur

Santaella a également annoncé l’activation du programme « Pour l’amour de mon professeur », qui consiste à fournir des soins de santé au personnel éducatif, administratif et environnemental, avec des conférences ophtalmologiques, où des verres correcteurs sont délivrés, et l’application de vaccins contre le covid-19 .

Il a indiqué que le MPPE soutiendra le secteur éducatif avec des aides techniques en matière de santé, en signe d’engagement et de fidélité au travail qu’ils ont développé depuis leur domicile avec l’intégration enseignant-communauté dans l’application du « Chaque famille a plan scolaire ».

Ainsi, depuis l’école Manola Luna Silva, 300 personnes ont été favorisées ce lundi avec la journée de prise en charge médico-sociale pour le personnel du ministère de l’Éducation.

Ce lundi, 300 personnes ont été privilégiées avec la journée des soins médico-sociaux pour le personnel
du ministère de l’Éducation

Vous pourriez également aimer...