Le Brésil

Une manière plus poétique de se rapporter aux absurdités d’aujourd’hui – Jornal da USP

Martin Grossmann analyse la 34e Biennale et met en lumière le travail de commissaires, architectes, designers et artistes

Par Leila Kiyomura

La visite du professeur et chroniqueur Martin Grossmann en compagnie des auditeurs de Radio USP à la 34e Biennale se poursuit en En Culture, le Centre est partout (cliquez et écoutez le lecteur ci-dessus). Faciliter la compréhension des expositions qui composent le thème Il fait noir, mais je chante, Grossmann fait un lien intéressant avec une métaphore du calcul. « La Biennale serait ce matériel qui, à son tour, a besoin de développer des logiciels », observe-t-il. « Le commissariat est un logiciel, une application pour des équipements comme la Biennale qui produit, tous les deux ans, une exposition internationale d’art contemporain.

Le chroniqueur met en lumière le travail des commissaires Jacopo Crivelli Visconti, Paulo Miyada, Carla Zaccagnini, Francesco Stochi et Ruth Esteves. « Nous parlons de scénographie, de jeu de scène et une application doit y penser. En ce sens, la curatelle recherchera également des professionnels qui coopéreront et développeront collectivement cette proposition, ce logiciel ».

Grossmann rappelle l’importance du travail de toute l’équipe d’architectes, designers, artistes. « C’est une équipe très dense et un collectif qui a fait toute la différence dans cette 34e édition, réussissant non seulement à occuper ce pavillon aux caractéristiques très particulières. Et aussi de proposer un espace d’accueil, un espace qui ne va pas à l’encontre de la situation actuelle, mais qui permet au visiteur non seulement de regarder et d’évaluer cet art contemporain et de s’y rapporter, mais aussi un abri, de manière plus poétique, je dirait, pour se rapporter aux absurdités de ce moment très dystopique dans lequel nous vivons aujourd’hui.


En Culture, le Centre est partout
La rubrique Culture, le Centre est à Toda Parte, avec le professeur Martin Grossmann, est diffusée tous les mercredis à 9h30, sur Rádio USP (São Paulo 93,7 FM; Ribeirão Preto 107,9 FM) et également sur Youtube, avec la production de Jornal da USP et TV USP.

.

.

politique d’utilisation
La reproduction des articles et des photographies est libre en citant le Journal of USP et l’auteur. Dans le cas de fichiers audio, les crédits doivent être attribués à Rádio USP et, si expliqué, aux auteurs. Pour l’utilisation des fichiers vidéo, ces crédits doivent mentionner TV USP et, si précisé, les auteurs. Les photos doivent être créditées en tant qu’images USP et le nom du photographe.

Vous pourriez également aimer...