Le Brésil

Une pandémie surcharge les professionnels de la communication – Jornal da USP

jorusp

//jornal.usp.br/wp-content/uploads/2020/07/TRABALHO-COMUNICADORES-COVID_ROSELI-FÍGARO_ROXANE.mp3

La couverture médiatique du nouveau coronavirus a commencé en janvier, lorsque la pandémie avec statut d'épidémie et, par la suite, épidémique, s'est propagée de la Chine à d'autres pays asiatiques et à l'Europe. Autant de professionnels de la communication traitant depuis longtemps un seul sujet, ont suscité l'intérêt d'un groupe de recherche de la School of Communications and Arts (ECA) de l'USP pour produire un rapport sur le fonctionnement de ces professionnels en cette période. La recherche a été coordonnée par le professeur Roseli Fígaro, du Centre de recherche et de communication de l'ECA-USP, qui commente les résultats USP dans le Air Journal.

«En avril, nous avons décidé de rechercher comment ces travailleurs se sont résolus dans une situation d'isolement, car leurs emplois sont d'une importance fondamentale pour la société», présente Roseli. S'appuyant sur des partenariats à l'intérieur et à l'extérieur de São Paulo, tels que les syndicats et les associations, l'enquête a recueilli environ 550 réponses volontaires à partir d'un questionnaire de professionnels de 25 États, du district fédéral et même du Portugal. «Ce n'est pas une recherche quantitative, mais une recherche qualitative, un échantillon par commodité, un symptôme que nous pouvons identifier sur ce qui arrive à ces travailleurs», explique-t-il.

Le rapport a souligné le succès de certaines des réorganisations des devoirs, y compris la recherche de réponses quant à savoir si ces professionnels de la communication ont les mêmes compétences techniques pour produire des lieux de travail, des équipements et des logiciels de qualité. D'autres problèmes ont été soulevés: l'intensification du travail avec une charge de travail accrue, ce qui entraîne un stress et une fatigue importants; et l'occupation du temps de «vie totale» des personnes, car il y a un sentiment de disponibilité à plein temps pour travailler, du fait que la personne est à la maison.

WhatsApp, une application de messagerie instantanée texte et multimédia, s'est démarquée des autres avec un rôle de premier plan dans les groupes de relations des équipes de travail et les approches des journalistes vis-à-vis de leurs sources. «Cela augmente le nombre d'heures de connexion des applications sur Internet pour effectuer les travaux», souligne le coordinateur de recherche. En plus des changements, des heures et du rythme de travail, une préoccupation qui apparaît dans l'enquête est le sentiment de peur: d'être contaminé et de contaminer les personnes de votre maison; peur du chômage; peur de ne pas avoir de clients (par pigistes). Parmi les personnes interrogées, 46% ont déclaré avoir des enfants, en particulier des femmes qui doivent encore s'occuper de la maison et des enfants, ce qui a conduit le rapport à produire une considération finale sur la bureau à domicile et le sexe.

"La question de la pandémie n'est pas le retrait social qui installe toutes ces difficultés qui étaient déjà rencontrées dans une situation qui était déjà assez problématique pour les professionnels de la communication", observe Roseli Fígaro. Elle cite la déréglementation de la profession de journaliste, les attaques que la profession subit ces dernières années et la dislocation du secteur avec les grandes entreprises. Pour vérifier l'analyse complète du rapport exécutif du Centre de recherche et de communication de la CEA cliquez ici.

Écoutez l'interview complète dans le lecteur ci-dessus.


USP dans le Air Journal
Jornal da USP no Ar est un partenariat de Rádio USP, Faculté de médecine et Institut d'études avancées. Il cherche à approfondir les problèmes actuels de plus grande répercussion, en plus de présenter des recherches, des groupes d'étude et des spécialistes de l'Université de São Paulo.
A l'antenne du lundi au vendredi, de 7h30 à 9h30, avec une présentation de Roxane Ré.
Vous pouvez syntoniser Rádio USP à São Paulo FM 93,7, à Ribeirão Preto FM 107,9, via Internet à www.jornal.usp.br ou via l'application mobile.

.

.

.

Vous pourriez également aimer...