La Colombie

Yéferson Cossio a été attaqué lors d’une foire aux chevaux pour avoir donné son avis

Le créateur de contenu renommé et controversé, Yeferson Cossio, a raconté via ses réseaux sociaux qu’il avait été attaqué lors d’un événement équestre organisé à Carthagène ce samedi.

Comme le rapporte Cossio, le problème a commencé après qu’il a publié des histoires dans lesquelles il a donné son avis sur la condition physique des chevaux « pour moi c’est de la maltraitance animale car on pouvait voir de la tristesse dans ses yeux », étaient ses mots.

« J’ai vu des chevaux tristes, baver rebondir, marcher d’une manière qui, de mon point de vue, ce n’est pas naturel pour eux de marcher comme ça. Évidemment, ils leur enseignent, alors ils ont visiblement souffert. »

Suite à l’expression de votre opinion, Cossio a assuré que les cavaliers « allaient le tuer ». Dans les vidéos qui circulent sur les réseaux, vous pouvez voir comment les personnes présentes à l’événement ont commencé à le huer, puis lui ont jeté un verre d’alcool depuis la tribune et c’est à ce moment-là Une trentaine de personnes ont tenté de le lyncher.

Heureusement, La police a réussi à faire sortir Yeferson avec son partenaire, sans qu’ils subissent de désagrément majeur.

Malgré le fait que l’influenceur ait supprimé les stories évoquées sur suggestion d’une personne présente à l’événement, elles ont été vues par près de 240 000 utilisateurs. D’après son récit, S’il ne supprimait pas ces clips, ils ne le laisseraient pas quitter la salle.

« Je n’y connais rien aux chevaux, j’ai juste donné mon avis… 30 ou 40 personnes sont venues sur moi et mes escortes ont essayé de m’aider«                                       .

Vidéo : Yeferson Cossio attaqué. Photo : Twitter

Enfin, après l’altercation l’influenceur a fait une vidéo, intitulée « Ils allaient me tuer pour avoir donné mon avis », dans lequel il explique ce qui, selon lui, s’est passé et s’est excusé.

« Encore une fois, je suis désolé si je manque de respect à quelqu’un : ce que je dis c’est mon point de vue, cela ne veut pas dire que c’est une réalité irréfutable et je ne comprends pas comment ils peuvent prendre plaisir à voir l’exploitation de ces pauvres animaux« , dit-il enfin.

Après que ce qui s’est passé soit devenu viral, le candidat à la présidentielle, Gustavo Petro, a parlé de ce qui s’est passé, rejetant catégoriquement les actes de violence en témoigne la vidéo.

Il a également envoyé un message direct aux agresseurs en leur demandant pourquoi ils exerçaient des violences contre quelqu’un qui leur dit qu’ils maltraitent les animaux.

Photo : Twitter @petrogustavo

Vous pourriez également aimer...