Le Venezuela

La ville d'Altos Mirandinos a promis de changer l'AN

Avec un événement de masse organisé au gymnase Luis Navarro de Los Teques, dans le cadre de mesures de biosécurité pour la prévention du covid-19, la ville de Los Altos Mirandinos a promis ce mercredi de changer l'Assemblée nationale grâce à l'exercice du vote. ce 6 décembre prochain, date prévue pour les élections législatives.

Le secrétaire national du Commandement national Darío Vivas, Héctor Rodríguez, a fait valoir la nécessité de maintenir une unité parfaite pour protéger la famille vénézuélienne de l'assaut des mesures coercitives imposées par les États-Unis, aidés par l'opposition dirigée par le parlement.

Il a souligné que 12 propositions de lois sont en cours de discussion pour garantir un nouveau programme législatif permettant de légiférer en faveur du peuple, une fois que les parlementaires qui composeront l'Assemblée nationale seront élus.

«La seule solution est de s'unir en tant que famille, c'est de se protéger en tant que famille et cette terre est une grande famille dont nous devons prendre soin et protéger. C'est pourquoi il est nécessaire de changer leur cruauté (l'opposition) contre nous. Il faut dénoncer la cruauté de l'opposition et la sauver pour la mettre au service du peuple », a-t-il souligné.

Le chef politique territorial d'Altos Mirandinos, Sagement Álvarez, a souligné la tâche historique de récupérer le Parlement grâce à la conquête de la majorité.

«Nous avons une tâche historique le 6 décembre, celle de récupérer l'Assemblée nationale. Nous n'avions jamais imaginé que cette assemblée établirait un gouvernement parallèle et soutiendrait les mesures coercitives contre le Venezuela. Nous avons la responsabilité de changer cette réalité. Conquérir les majorités et gagner », a-t-il déclaré.

La candidate prête pour l'État de Miranda, Blanca Eekout, a rappelé l'acte héroïque du commandant, Hugo Chávez, lors de la rébellion du 4 février 1992 pour vaincre les mesures néolibérales de l'époque avec un gouvernement de droite.

En ce sens, il a souligné que grâce à Chávez «nous nous rétablissons et avons une patrie pour nos enfants et en toute circonstance, nous continuerons d'avoir une patrie.

«Chávez a transformé une difficulté en victoire. Il nous a annoncé de bonnes nouvelles, qu'un mouvement bolivarien allait se construire et il a assumé sa responsabilité. Dans les bons comme dans les mauvais, nous sommes des Chavistes, nous sommes des révolutionnaires et nous sommes des patriotes. Avec Chávez, nous reprenons notre identité », a-t-il déclaré.

Pour sa part, Farith Fraija a appelé à renforcer l'organisation qui existe au sein de l'avant-garde chaviste pour remporter la victoire dans les trois communes des Altos Mirandinos.

"Je me sens très heureux. Je vois en vous le reflet d'espoir, de loyauté, d'engagement et je vois que nous construisons la victoire du 6 décembre. Faisons en sorte que nous puissions construire des victoires sur les fondations que nous allons construire dans ce processus électoral. Tous les chefs de rue sont les protagonistes de l'histoire », a-t-il souligné.

Les candidats à la liste de vote Gabriela Peña, Willian Rodríguez, Winston Vallenilla et Nicia Maldonado étaient présents à l'activité. Les candidats Darwin Jaramillo, Janitza Rondón, Carmen Cisneros et Jhorman Vargas ont participé au circuit Altos Mirandinos.

Vous pourriez également aimer...