41 décès dus à la chaleur enregistrés dans l'est de l'Inde

Depuis le début de l'été, quelque 41 décès dus à un coup de chaleur ont été enregistrés dans l'État d'Odisha, dans l'est de l'Inde, ont rapporté lundi les autorités locales.

Dans un communiqué du Centre national des opérations d'urgence d'Odisha, cité par les médias locaux, selon EFE, sur 159 cas de décès suspects dus à un coup de chaleur cet été, 41 ont été confirmés, 45 ont été exclus et 73 sont en cours d'examen.

En outre, au cours des dernières 72 heures, environ huit personnes sont décédées suite à des allégations de coups de chaleur dans plusieurs districts et des enquêtes sont en cours pour en déterminer les causes.

La Commission Spéciale de Secours d'Odisha, à travers son compte sur le réseau social

« La chaleur et l'humidité devraient prévaloir à différents endroits le long de la côte d'Odisha au cours des cinq prochains jours », a indiqué l'agence.

Plusieurs vagues de chaleur ont été signalées dans l’État d’Odisha cet été, avec des températures atteignant et dépassant les 40 degrés Celsius.

Fin mai dernier, certaines régions du nord du pays affichaient des températures supérieures à 50 degrés, selon le département météorologique indien, notamment le Rajasthan avec 50,5 degrés et l'Haryana avec 50,3 degrés.