La Colombie

Alejandro Osorio a été sacré champion de la montagne dans la Coppi e Bartoli

Le Danois Mikkel Frølich Honoré (Deceuninck-Quick Step) a pris le sprint avec la cinquième et dernière étape d’une Coppi e Bartoli Week, commençant et terminant à 166,2 km Forli, qui voit le triomphe final dans le général de son compatriote Jonas Vingegaard (Jumbo Visma), qui était également deuxième de la fraction.

Le cavalier colombien de Caja Rural, Alejandro Osorio, a été sacré champion de la montagne.

C’est la première victoire d’une manche pour Vingegaard, 24 ans et qui compte également deux victoires d’étape dans cette édition de la Coppi e Bartali, qui s’ajoute en 2021 à celle également obtenue dans la cinquième fraction du Tour des Emirats Arabes Unis. .

Avant le départ, le retrait de l’Espagnol Carlos Rodríguez (Ineos), qui avait subi une fracture de la clavicule lors d’une chute lors de la quatrième étape, a été confirmé.

Et puis, dans le développement de ce samedi, le Colombien Ivan Ramiro Sosa (Ineos) a pris sa retraite, sixième au général, à 16 secondes du leader.

La dernière étape, sur un circuit autour de Forlí, qui comprenait sept cols, dont seulement trois étaient éligibles pour le prix de la deuxième catégorie de montagne, la Rocca delle Caminate (3,5 km à 6,5%), a été déplacée depuis le début, où les coureurs sont vite partis à la recherche de l’aventure et de la gloire d’un triomphe.

L’un des grands protagonistes des fugues, C’est le Colombien Alejandro Osorio (Caja Rural), qui faisait déjà partie de l’évasion précoce de sept coureurs, et qui a couronné le premier sommet de la journée, ce qui le place en tête de ce classement de montagne.

Honoré était également dans cette évasion, qui, après avoir vu comment d’autres compagnons d’évasion en sont tombés, a été traqué, avec Swift (Ineos-Grenadiers) et De Marchi (Israel StartUp), peu de temps après la dernière montée vers Rocca delle Walk, une trentaine kilomètres jusqu’au but final.

Après une dure bataille, un nouveau groupe de 16 coureurs a été formé, qui a ensuite cédé la place à une dernière pause du leader Vingegaard avec Honoré, tous deux pariant pour le triomphe de l’étape, disposant d’un avantage de 20 secondes juste avant l’arrivée.

Honoré a été le plus rapide dans le sprint final, signant un temps de 3: 59,40, donnant à Vingegaard la deuxième position et la satisfaction de voir Coppi et Bartali comme vainqueurs de la semaine.

Le Britannique Ethan Hayter (Ineos-Grenadiers) est entré quatrième de l’étape, troisième au général; tandis que les Espagnols Juan Ayuso Pesquera (Team Colpack Ballan), Jonathan Lastra Martinez (Caja Rural-Seguros RGA) et Javier Romo (Astana) l’ont fait respectivement en cinquième, sixième et huitième position.

EFE

Vous pourriez également aimer...