Le Venezuela

AN approuve l’accord de la Journée mondiale de la Terre

L’Assemblée nationale a approuvé à l’unanimité le projet d’accord de la Journée mondiale de l’environnement, où les droits de la terre mère ont été mis en évidence, ainsi que des stratégies pour la préservation de la nature ont été proposées.

En ce sens, le député du Grand Pôle Patriotique Simón Bolívar, Antonio Rumbos, a exprimé que cet accord s’identifie aux cultures d’origine. Plus tard, il a déclaré que ces actions favorisent la réflexion sur la conscience humaine.

« Nous devons faire attention à ce type d’accord qui génère et stimule ce processus de réflexion sur ce que nous faisons à propos de notre Terre Mère, notre vie quotidienne, notre verbe, notre discours et nous pourrions même exprimer ici un niveau unitaire d’accord basé sur des approches comme celle-ci, car, la vie de ce peuple et la vie de l’humanité dépendent de notre responsabilité dans nos actions quotidiennes ».

D’autre part, le parlementaire de l’Alliance démocratique, Luis Ibarra, a demandé que quatre sommets soient inclus pour la promotion de la préservation de l’environnement, où ils ont demandé au gouvernement bolivarien de fournir plus d’informations environnementales, ainsi que d’étendre sa gestion et son institutionnalisation. et approfondir l’éducation environnementale.

Enfin, le législateur du GPPSB, Ricardo Molina, a exprimé que cet accord est de la plus haute importance pour guider et soutenir le public dans l’enquête et le développement du dossier qui pénalise ceux qui attaquent l’écosystème, tout en insistant sur le fait que la terre qu’il a ses droits où l’être humain participe aussi activement. / AVN.

Vous pourriez également aimer...