Le Venezuela

AN reçoit la loi sur la production autogérée de l’habitat populaire

La Commission permanente d’administration et de services de l’Assemblée nationale a reçu le projet de loi sur la production autogérée de logements populaires, du Mouvement des colons du Venezuela, de l’Assemblée vivante vénézuélienne, du Comité des terres urbaines, du Camp des pionniers et d’un groupe de conseils de Caracas.

Cela a été rapporté par le député Rigel Sergent, membre de la sous-commission Logement et Habitat de l’instance parlementaire, qui a expliqué que ces organisations sociales ont présenté un aperçu général des éléments qui devraient être incorporés dans la norme, comme la création d’un fonds autogéré pour la construction de maisons, ainsi que le transfert de terrains pour la construction de maisons, entre autres aspects, indique des informations publiées sur le site Internet du Parlement.

Le parlementaire a ajouté que la capacité et le renforcement des moyens de production et le transfert des terres qui sont déjà entre les mains des personnes organisées pour la construction de maisons sont également à l’étude.

Il a précisé que la proposition du Mouvement des Colons propose que le bien soit collectif pour garantir à la communauté des projets autogérés.

Sergent, qui a déclaré que le Venezuela continue de lutter contre les expulsions arbitraires, a rappelé que le président de la République, Nicolás Maduro, a établi un décret pour protéger contre les expulsions arbitraires ou forcées.

« C’est un gouvernement qui fait respecter la loi », a déclaré le député lors de la marche pour la Journée mondiale de l’habitat qui s’est déroulée ce lundi de la place Carabobo aux marches d’El Calvario.

Vous pourriez également aimer...