Le Venezuela

Appel ouvert pour la V Biennale de Poésie Juan Beroes

Le gouverneur de l’État de Táchira, Freddy Bernal, a annoncé ce samedi l’appel à la 5e Biennale de poésie Juan Beroes, qui aura lieu du 23 au 25 septembre, à laquelle les poètes vénézuéliens et colombiens pourront participer, quelle que soit la zone actuelle de résidence.

Bernal a noté que l’événement « devrait être un espace de rencontre qui sert à renforcer les relations entre la Colombie et le Venezuela ».

L’événement a été convoqué par le gouverneur lors de son émission de radio Reporte Bernal, dans le cadre de la 17e édition de la Foire internationale du livre du Venezuela (Filven), chapitre Táchira.

Dans cette cinquième édition et dans le cadre de la normalisation des relations diplomatiques entre le Venezuela et la Colombie, le gouvernement de Táchira, afin de renforcer le lien entre ces deux peuples frères, appelle à l’intégration des imaginaires poétiques des deux pays., revue le site du concours www.bienaljuanberoes.com.

Selon Bernal, le concours vise à reconstruire « le lien culturel des deux nations sœurs par le dialogue poétique. Les écrivains ont beaucoup à apporter à la création d’une véritable culture de la paix à la frontière.

La Biennale porte le nom de Juan Beroes, un poète de Tachira qui, depuis 1943, a influencé de nombreux écrivains du pays, grâce à ses vers au ton classique et au caractère intime, où il a exprimé des questions sur la vie et la mort, la résurrection et l’amour.

Selon les bases établies pour le concours :

  • Les écrivains nés au Venezuela ou en Colombie peuvent assister, sans restriction au lieu de résidence, qui présentent une œuvre en espagnol et qui n’ont pas déjà obtenu ce prix.
  • Une seule œuvre d’une extension comprise entre 500 et 1000 vers ou vers peut être présentée. Les œuvres seront strictement originales et inédites et ne seront primées dans aucun autre concours. Si l’auteur soumet la même œuvre à tout autre concours littéraire dans lequel il est récompensé, il s’engage à en informer immédiatement le Département de la culture et des beaux-arts de Táchira.
  • Les travaux ne peuvent être soumis qu’à l’adresse e-mail suivante [email protected]sous réserve des conditions suivantes :

Deux fichiers seront envoyés dans le même email :

un). Le livre original au format PDF, dûment identifié avec le nom de l’œuvre. Et il ne doit porter aucun signe indiquant l’identité de l’auteur.

b). Le formulaire, qui sera considéré comme le séquestre, dûment identifié avec le nom de DATA qui doit contenir: nom, prénom, adresse, pièce d’identité, numéro de téléphone et e-mail de contact personnel.

c). En aucun cas une correspondance ne sera entretenue avec les auteurs.

Les œuvres doivent être envoyées par email avant 24 heures le 03 septembre 2022.

Un prix unique doté de 3 000 $ pour droits d’auteur sera décerné, ce montant étant assujetti aux retenues légalement établies. Ce prix implique la publication du livre et la livraison de 25 exemplaires. Le prix peut être declaired indéfini. Les manuscrits soumis au concours ne seront pas retournés.

Un comité de sélection, composé de poètes de prestige reconnu, fera une large sélection des œuvres reçues. Cette sélection sera celle envoyée au Jury.

Un jury composé d’écrivains et d’écrivains connus rendra sa décision, qui sera définitive, avant le 24 septembre 2022, jour de l’anniversaire du poète Juan Beores.

La cérémonie de remise des prix aura lieu dans un acte public à une date et un lieu qui seront annoncés en temps voulu, auquel le gagnant s’engage à participer en personne.

La participation à ce concours implique l’acceptation de toutes ces bases. Dans les matières qui n’y sont pas prévues, le jugement du jury prévaudra.

Vous pourriez également aimer...