Le Brésil

Avec le prêt d’ordinateurs portables, l’initiative USP veut encourager l’utilisation de la technologie dans les classes – Jornal da USP

Le programme de l’Institut d’astronomie, de géophysique et des sciences de l’atmosphère offrira un prêt quotidien de chromebooks aux étudiants pour travailler avec des applications et des codes dans les disciplines

Le prêt d’ordinateurs portables favorisera l’interaction avec la technologie dans les disciplines – Photo : 123RF

.
À partir de juin, les étudiants de l’Institut d’astronomie, de géophysique et des sciences de l’atmosphère (IAG) de l’USP auront du nouveau matériel disponible en prêt à la bibliothèque : des ordinateurs portables. La nouveauté est le programme Chromebooks à l’IAG, qui fait partie des innovations et des adaptations de l’institut à la nouvelle réalité de l’enseignement et de l’apprentissage.

« La proposition est que les étudiants créent de nouvelles façons d’interagir avec l’information », explique Marcelo Bianchi, professeur au Département de géophysique et coordinateur du projet. « Avec les Chromebooks, ils auront plus de liberté pour travailler à leur rythme et dans l’espace qu’ils choisissent. »

L’équipement choisi était le chromebook, qui est un ordinateur ultraportable avec le système d’exploitation Chrome de Google. Le coût de l’équipement et l’interface avec le cloud Workspace – auquel tous les utilisateurs de l’USP ont déjà accès – ont été déterminants dans le choix.

L’une des suggestions de Bianchi est d’utiliser des outils comme « Google Colab » pour programmer en Python, avec des applications dans ses domaines de recherche. « La sismologie, comme tous les domaines de la connaissance, compte de plus en plus d’applications web utilisables très rapidement sur le chromebook », explique le professeur. Les étudiants peuvent, par exemple, obtenir des données sur le site Web de la Centre de sismologie USP à appliquer à vos codes.

Le professeur Marcelo Bianchi lors du lancement du programme Chromebook à l’IAG – Photo : IAG Publicity

Le lancement du programme a eu lieu avec une présentation par l’équipe responsable du projet le 1er juin, fournissant des conseils sur les usages et les règles pour ceux qui sont intéressés par l’utilisation des chromebooks. Les lignes directrices sont également disponibles sur le site Web de l’IAG dans ce lienet la proposition est que les étudiants participent également en créant des tutoriels sur les activités d’étude et de recherche, qui seront partagés avec l’ensemble de l’institut.

Pour l’étudiante au doctorat en météorologie Camila Lopes, l’avantage du programme est d’offrir un accès à plus d’équipements portables, de sorte que l’étudiante ne soit pas confinée à la salle Pro-Aluno ou aux laboratoires informatiques. Mais elle rappelle que la transformation ne dépend pas seulement des élèves : « Il y a tout ce travail pour que les professeurs s’adaptent, pour proposer des activités plus pratiques et utiles, et ça peut se faire en ligne ».

Camila entend contribuer à ce travail en réalisant des vidéos sur les applications chromebook pour la discipline Météorologie par Satellite, dans laquelle elle travaillera en tant que stagiaire PAE au prochain semestre. Dans ces applications, les étudiants pourront télécharger des données et exécuter des codes sur l’équipement, générant des graphiques. « L’idée sera d’aller au-delà des listes plus théoriques et descriptives, et de proposer aussi des listes qui utilisent les images satellites d’aujourd’hui pour observer différents phénomènes », prévoit le doctorant. « Ainsi, l’étudiant termine le cours en connaissant la pratique de la météorologie par satellite. »
.

Les étudiants pourront avoir davantage accès à des outils technologiques en plus de ceux utilisés dans les laboratoires informatiques de l’institut – Photo : Disclosure/IAG

.
De nouvelles voies d’accès à l’information

Les trois cours de premier cycle offerts à l’IAG – météorologie, géophysique et astronomie – ont des composantes informatiques dans leurs programmes, obligeant les étudiants à avoir accès à du matériel informatique. Ces besoins ont été satisfaits avec la Sala Pró-Aluno et avec des laboratoires d’enseignement, mais la pandémie de covid-19 a exigé de nouvelles solutions et généré de nouvelles idées.

Pendant la période des classes virtuelles, l’IAG a prêté des ordinateurs aux étudiants qui ne disposaient pas d’équipements adéquats pour mener à bien leurs cours et leurs recherches. Désormais, avec le retour des étudiants dans les bâtiments de l’IAG, le prêt à court terme de Chromebooks est une option permettant aux étudiants de choisir d’autres espaces pour étudier et collaborer en équipe. Le prêt est quotidien, ce qui permet à davantage d’utilisateurs de trouver des Chromebooks disponibles les jours où ils ont vraiment besoin de l’équipement.

50 unités Chromebook ont ​​été acquises, qui seront disponibles en prêt à la bibliothèque IAG. De cette manière, le programme inaugure également un nouveau moment pour la bibliothèque, dans la gestion des équipements destinés à l’accès à l’information.

« Notre mission institutionnelle est de diffuser et de démocratiser l’accès aux nouveaux outils, et le programme Chromebooks à l’IAG nous donne l’opportunité de continuer à offrir un service de qualité », déclare Rosa Maria Silva Santos, responsable technique de la bibliothèque de l’IAG. « Dans ce programme, la bibliothèque continuera d’agir en tant qu’agent médiateur, favorisant et permettant l’accès pour répondre aux besoins et aux attentes des utilisateurs de l’IAG.

La bibliothèque de l’institut sera chargée d’interagir avec les étudiants et de vérifier les chromebooks. Pour cela, l’équipe a reçu une formation de la Section Informatique de l’IAG, avec des conseils sur la bonne utilisation du matériel. « La formation dispensée par la Section des technologies de l’information a été fondamentale. Il a fourni aux employés de la bibliothèque une connaissance de base du matériel, ce qui contribuera à la dynamique des prêts aux usagers inclus dans le programme », complète la bibliothécaire.
.

.
Soutien universitaire

Ricardo Trindade, directeur de l’IAG, explique que le programme fait partie de deux projets plus larges à l’institut. « L’un des projets vise à créer des espaces communs d’interaction en dehors de la salle de classe, y compris des espaces extérieurs où les élèves peuvent interagir entre eux. Le programme Chromebooks complète cette initiative en donnant accès à des contenus éducatifs partout dans le bâtiment », précise le directeur.

L’achat des équipements a été financé par un appel de la Coordination de l’Administration Générale de l’USP (Codage) pour la qualification des environnements pédagogiques. Cette ligne de financement renforce l’importance d’offrir des conditions adéquates aux étudiants de l’USP pour développer leurs compétences.

« L’autre projet », poursuit Trindade, « implique la rénovation et l’adaptation de plusieurs salles de classe de l’IAG pour permettre des classes hybrides et des classes inversées, afin d’offrir un environnement approprié pour des techniques d’enseignement plus modernes, dont certaines sont largement utilisées pendant la pandémie » .

Ces actions font partie du projet Repenser les espaces et les outils pour élargir l’accès au savoirqui a été envisagé dans l’avis public du doyen de l’obtention du diplôme de l’USP pour le réaménagement des espaces didactiques et l’amélioration des pratiques d’enseignement.

.T

Texte : Luciana Silveira, de IAG Communication
.

Vous pourriez également aimer...