Le Brésil

Avec une nouvelle épidémie de covid-19 en Chine, Shanghai revient au confinement

São Paulo – La ville de Shanghai, en Chine, est entrée dans une nouvelle confinement ce lundi (28), pour contenir une nouvelle épidémie de covid-19. La ville avait déjà connu un processus similaire au début de 2020, lorsque les premiers cas d’infection ont été enregistrés dans le pays.

Jusqu’à vendredi prochain (1er), le confinement est en vigueur pour tous les habitants de la partie Est de la ville. Entre le 1er et le 5 avril, ce seront les habitants de l’ouest qui seront en confinement. La division est destinée à l’ensemble de la population à tester. Les mesures restrictives dans le plus grand centre financier du pays devraient toucher environ 26 millions de personnes. C’est aussi le plus gros confinement sur le territoire chinois depuis deux ans.

Pendant ces périodes, dans chacune des zones, les transports publics seront suspendus, y compris les blocages sur les ponts et les tunnels. Les entreprises et les usines verront également leurs activités paralysées, ou travailleront à distance.

Wu Fan, membre de l’équipe d’experts de Shanghai Covid, a déclaré que des tests de masse ont récemment révélé des infections « à grande échelle ». Rien que dimanche dernier (27), les autorités ont enregistré 3 500 cas dans la ville, ce qui correspond à environ 70 % du total dans le pays. La plupart, cependant, sont « asymptomatiques ».

À cet égard, Fan a préconisé des mesures « décisives et résolues » pour « réduire davantage les contacts sociaux, détecter et retrouver rapidement les personnes infectées et éliminer complètement la transmission cachée du virus ».

Contrairement au reste du monde, la Chine maintient toujours la politique « zéro covid ». Les autorités sanitaires cherchent à étouffer les foyers de transmission du virus, combinant traque et isolement. Cette politique, cependant, a été remise en question par la variante omicron plus transmissible responsable de l’épidémie actuelle.

La principale préoccupation concerne les personnes âgées, qui sont plus sensibles aux cas graves causés par l’omicron. Parmi les Chinois de plus de 60 ans, plus de 80 % ont déjà reçu les deux doses du vaccin. Mais un peu plus de la moitié (52%) ont pris la dose de rappel, selon la plateforme. Notre monde en données.

Bilan du covid au Brésil

Aujourd’hui, le Brésil a enregistré 77 décès et 9 923 nouveaux cas de covid-19, selon le Conseil national des secrétaires à la santé (Conass). Les chiffres de la pandémie le week-end et le lundi sont dépassés en raison de la difficulté des États et des municipalités à déterminer ces données. C’est aussi pourquoi, le mardi, les tarifs sont généralement plus élevés, accumulant les records locaux du week-end.

Pourtant, la moyenne hebdomadaire des décès est tombée à 236 / jour, le plus bas depuis le 19 janvier. La moyenne mobile des cas était de 30 107/jour, la plus basse depuis le 8 janvier. En tout, ce sont déjà 658 956 décès dus au covid-19 officiellement recensés dans le pays. Et pratiquement 29,9 millions de cas de la maladie.

Numéros de Covid-19 au Brésil. Source : Conas

Vous pourriez également aimer...