Le Brésil

BH interdit à nouveau la vente de boissons alcoolisées dans les bars et restaurants

São Paulo – Pour éviter les agglomérations et contenir la nouvelle vague de contagion du covid-19, la ville de Belo Horizonte a de nouveau interdit la vente de boissons alcoolisées dans les bars, restaurants et foires publiques. La décision a été publiée vendredi (4), au Journal Officiel de la Municipalité. Les nouvelles règles qui interdisent les boissons en BH entreront en vigueur à partir de lundi prochain (7), veille de la fête religieuse qui célèbre le jour de l'Immaculée Conception.

Selon le nouveau décret, les boulangeries, cafétérias, bars, restaurants, cantines, clubs, glaciers continuent de pouvoir servir de la nourriture à consommer sur place, à l'exception des boissons alcoolisées.

Dans la décision interdisant les boissons en Bosnie-Herzégovine, la ville a également autorisé la tenue «d'événements d'éclairage et de décoration de Noël et de caravanes commémoratives». Mais les activités ne peuvent pas être annoncées à l'avance, visant à contenir les agglomérations. De plus, il est nécessaire de demander une licence spécifique pour les activités.

Selon le bulletin épidémiologique publié par les autorités municipales, 55 039 cas de Covid-19 avaient été confirmés dans la capitale minière jeudi (3). Les décès par covid-19 dans la ville totalisent 1675. Les taux d'occupation des lits et des salles de soins intensifs par les patients atteints de la maladie étaient respectivement de 45,7% et 45,5%.

En mars, au début de la pandémie, toutes les activités non essentielles ont été suspendues dans la ville. En septembre, après la pression du secteur pour la réouverture, les bars et restaurants ont été rouverts, mais toujours sans vente de boissons alcoolisées. Ceux-ci n'ont été publiés que début octobre, lorsque les heures d'ouverture des établissements ont également été prolongées.

Vous pourriez également aimer...