Le Brésil

Boulos présidera la fédération Psol et Rede et indique son soutien à Lula

São Paulo – Le coordinateur du Mouvement des travailleurs sans-abri (MTST) et pré-candidat au poste de député fédéral du Psol Guilherme Boulos sera le président de la fédération de la légende avec Rede Sustentabilidade, membre de la coalition soutenant la candidature de l’ancien président Luiz Inácio Lula da Silva (PT). La demande d’enregistrement de la fédération a déjà été déposée auprès du Tribunal supérieur électoral (TSE).

Boulos a été choisi par l’aile majoritaire du Psol, à laquelle il appartient. Ce choix marque l’engagement de la fédération envers la candidature de Lula. Enthousiasmé par l’alliance autour de l’ancien président, il a renoncé à se présenter au Palácio dos Bandeirantes pour soutenir le PT, notamment en soutenant la candidature de Fernando Haddad au poste de gouverneur de São Paulo. « La perspective est que la fédération soutienne Lula et intègre la coalition PT », a déclaré Boulos au journal. Folha de S. Paulo.

Sur son compte Twitter, le leader des sans-abri a souligné l’importance de l’unité. « Un honneur d’assumer la présidence de la Fédération Psol/Rede. Renforçons l’unité pour vaincre Bolsonaro en 22 !

La fédération des partis, contrairement aux coalitions, prévoit que les partis soient unis pendant quatre ans aux niveaux national, étatique et municipal, et pas seulement pendant l’élection. Et qu’ils aient leur propre statut et structure de commandement, avec alternance entre les partis dans la direction.

Plusieurs

Lors du vote du directoire national du Psol, la fédération a obtenu 38 voix pour et 23 contre. « Le Psol est un parti avec des positions différentes. La richesse du parti est l’expression de sa démocratie interne et de sa diversité. Il y avait une majorité pour la fédération avec le Réseau et je crois que cela renforce l’unité du champ progressiste », a-t-il dit.

À son tour, le Réseau a approuvé à l’unanimité la fédération le 12 mars. Les anciennes sénatrices Marina Silva et Heloísa Helena, qui peuvent se présenter respectivement à la Chambre des députés de São Paulo et de Rio de Janeiro, font partie de l’aile qui rejette le soutien à Lula.

Le leader du MTST et le sénateur Randolfe Rodrigues (Rede-AP), qui fait partie de l’équipe de pré-campagne de l’ex-président, œuvrent au rapprochement entre Marina et Lula. L’ancien sénateur et ancien ministre de l’Environnement du gouvernement PT a quitté le parti en 2009 et s’est présenté à la présidence en 2014, pour Rede. Helena a été élue sénatrice du PT en 1998 et, en 2003, elle a été expulsée pour s’être écartée des directives et avoir voté contre des projets intéressant le parti.

Vous pourriez également aimer...