La Colombie

Carlos Sainz mène le Dakar après une belle remontée dans la première étape

03 janvier 2021 – 12h42
Pour:

Agence AFP

L’Espagnol Carlos Sainz, vainqueur ce dimanche en auto de la première étape du Dakar 2021, après une belle rentrée, mène l’épreuve, tandis que le Français Sébastien Loeb, qui était distancé, était l’autre grand protagoniste d’une journée à laquelle il a rejoint l’Australien Toby Price, qui a prévalu en moto.

Sainz a remporté cette étape, entre Djeddah et Bisha, en Arabie Saoudite, avec une belle remontée, après une spéciale de 277 km, qu’il a courue en 3 heures, 18 minutes et 56 secondes.

Le vainqueur de l’édition 2020, au volant de son Mini Buggy, a remporté à peine 25 secondes d’avance sur le Français Stéphane Peterhansel, avec la même voiture, tandis que le Tchèque Martin Prokop (Ford) a pris la troisième place en la journée.

Peterhansel et Prokop sont désormais respectivement huit secondes et deux minutes et 59 secondes derrière l’Espagnol au général.

Le Madrilène était parti en 28e position dans cette première spéciale, après avoir manqué de briller dans l’étape du prologue samedi qui a décidé de l’ordre de départ dimanche.

Mais le vétéran espagnol de 58 ans, malgré une crevaison, a profité de cette étape annoncée aussi vite par l’organisation, dont les seules difficultés étaient centrées sur d’hypothétiques erreurs de navigation aux intersections des pistes.

Sainz piquer

Cette crevaison en début de course lui avait fait perdre 3 minutes et 44 secondes par rapport à Peterhansel, qui a fini par revenir, accompagné de son copilote, Lucas Cruz.

« Première étape compliquée. Nous avons eu une crevaison et nous avons perdu 4 minutes à cause d’un problème avec le roadbook. Malgré tout, nous sommes satisfaits de la P1 et de mener demain. Allez !! », a écrit Sainz sur son compte Twitter.

De son côté, un autre des favoris, le Français Sébastien Loeb, a subi trois crevaisons avec sa BRX « Hunter » et est presque 24 minutes derrière Sainz (23:55), occupant la 22e place du général.

Le Qatari Nasser Al Attiyah, qui avait signé le meilleur temps du prologue de samedi, a également subi une crevaison, ce qui lui a valu d’entrer 12 minutes et 34 secondes derrière Sainz, ce qui le place désormais dixième au général, à 11 ans: 58 des Espagnols.

De son côté, l’Australien Toby Price (KTM) a remporté la première étape moto, avec un temps de 3 heures, 18 minutes et 26 secondes.

Le double vainqueur du Dakar (2016 et 2019) a ainsi pris la tête du classement général, devant l’Argentin Kevin Benavides (Honda) et l’Autrichien Matthias Walkner (KTM), respectivement à 31 et 32 ​​secondes.

L’Américain et vainqueur de la dernière édition de l’épreuve, Ricky Brabec (Honda), a franchi la ligne d’arrivée à 18 minutes et 32 ​​secondes du vainqueur du jour, en raison d’un problème de navigation au départ de la spéciale.

Son partenaire espagnol Joan Barreda a également perdu du temps en navigation, abandonnant plus d’un quart d’heure (15h39), tout comme le Chilien Pablo Quintanilla (15h30) avec son Husqvarna, qui est entré respectivement aux vingt-deuxième et vingtième positions.

Navigation difficile

« Ce n’était que la première étape, mais la navigation était déjà assez difficile. Je me suis perdu à environ 7 kilomètres de la ligne d’arrivée. Il m’a fallu du temps pour trouver le bon chemin, mais la journée s’est bien passée. il va y avoir de nombreux changements au classement cette année. Il faut rester calme et ne pas faire d’erreurs pour que tout se passe bien », a déclaré Price, vainqueur de l’étape.

La surprise du jour a été la victoire de Cristina Gutiérrez dans la catégorie des véhicules légers, ce genre de mini buggys qui roulent à plus de 100 km / h. Au volant de sa Toyota, l’Espagnole de 28 ans est devenue la première femme à remporter une étape sur le Dakar en 16 ans.

Lundi, dans la deuxième étape de cette deuxième édition en Arabie saoudite, les participants devront parcourir 685 kilomètres, dont 457 de spéciales, entre Bisha et Wadi Ad-Dawasir, avec les premières dunes au programme.

Vous pourriez également aimer...