La Colombie

Ce lundi, la Colombie signale 24 décès dus au covid-19 et 2 321 nouvelles infections

En Colombie, 2 321 nouvelles infections à covid-19 ont été enregistrées et 24 personnes sont décédées de la maladie, Selon le bulletin de ce lundi du ministère de la Santé, qui indique qu’il y a eu dans le pays un total de 5 034 266 cas et 127 833 décès.

Sur le total des cas, 14 455 sont toujours actifs, un chiffre qui augmente depuis la semaine dernière et qui met en garde contre l’arrivée d’une éventuelle quatrième vague, après plusieurs semaines de trêve pandémique.

Antioquia était à nouveau le département avec le plus grand nombre de cas enregistrés, 493, suivi de Bogotá (273), Atlántico (259), Magdalena (161), Santander (147) et Cundinamarca (146).

Sur les 24 décès, dont 23 survenus les jours précédents, la plupart sont survenus dans le département de la Valle del Cauca (5), suivi de Norte de Santander (4), Antioquia et Atlántico (3 chacun), et Bogotá, Bolívar et Quindío (2 chacun).

Aujourd’hui 35 337 tests de détection de covid-19 ont été traités, et le dernier jour de vaccination signalé, samedi, 319 765 doses ont été appliquées, dont 91 334 étaient des deuxièmes doses et 21 222 doses uniques du vaccin Janssen.

En tout, La Colombie a appliqué 51 635 894 doses et 22 871 678 personnes ont déjà leur programme de vaccination complet (près de 45% de la population). De même, 597 871 citoyens ont reçu une dose de rappel.

MinSalud appelle à renforcer la troisième dose de patients immunodéprimés

Le Directeur de la Promotion et de la Prévention du Ministère de la Santé, Gerson Bermont, a rappelé que le pays applique également des doses de rappel aux personnes immunodéprimées.

Pour cette raison, a noté Bermont, il est important que « Les personnes immunodéprimées se rendent aux points de vaccination, car il est nécessaire de renforcer la protection avec leur vaccination.

Et il a renforcé le message, précisant que les directives techniques sont claires en disant que cette dose de rappel pour cette population devrait être appliquée 30 jours après avoir terminé les schémas, tandis que pour l’âge, elle est appliquée six mois après avoir terminé le schéma initial.

« Le Plan National de Vaccination porte une avancée significative pour l’ensemble de la population. L’un des points sur lesquels il faudrait mettre davantage l’accent en ce moment est l’application de doses de rappel, en particulier pour les personnes atteintes de l’une des maladies auto-immunes », a déclaré Bermont.

Le directeur a souligné qu’il est essentiel, ainsi que pour la population de plus de 60 ans, que la population atteinte de maladies auto-immunes reçoit sa troisième dose de rappel et nous sommes plus protégés contre le covid-19.

« C’est fondamental et le Plan National de Vaccination a toujours établi une priorité pour la population la plus à risque ».

Finalement, a rappelé que les vaccins sont disponibles dans tous les points de vaccination du pays et que se faire vacciner est le meilleur moyen de se protéger contre le virus.

Vous pourriez également aimer...