Le Brésil

Comment a-t-il su ce que je pense ? La télépathie?

Journal, le…, le…, bah, j’arrive pas à écrire son nom.

Mais hier, le… a dit quelque chose comme ceci : « Vos jours sont comptés. Il est inutile de dire du mal d’une urne. Vous avez peur de perdre les élections et d’être arrêté par la suite.

Il peut sembler que c’est ça, Journal. Ça peut en avoir l’air, mais c’est comme ça.

Comment a-t-il su ce que je pense ?

La télépathie? Quelqu’un t’a lu, Journal ?

Non, non, ce doit être juste une coïncidence. Mais je ne pouvais pas dormir correctement. Imaginez ce qu’ils ne me feront pas là-bas, moi étant beau comme ça.

Au moins, je rencontrerai des amis, comme Roberto Jefferson et le pasteur Everaldo, celui qui m’a baptisé dans le Jourdain. Sans compter que si je suis arrêté, ma classe le sera aussi. Alors, au moins, Queiroz a déjà une certaine expérience en la matière et va m’aider.

Mais est-ce que tout le monde va rester dans la même cellule ? Cela peut être ennuyeux. Flavinho voudra la moitié de la boîte à lunch de chacun, Daniel Silveira fera de l’exercice tout le temps et la cellule puera la sueur, les pasteurs MEC feront leur doruresGabriel Monteiro, Oswaldo Eustáquio et Alan dos Santos ne feront que des vidéos, et Dudu demandera à être envoyé dans un autre pavillon en tant qu’ambassadeur.

Quant à Carlucho, je ne sais pas, je pense qu’il s’en sortira bien.

A lire aussi : Quelle haine, quelle haine ! Lula est sorti dans Time !

Mais le… a bien compris, Journal. J’ai vraiment peur d’être arrêté. Cette phrase d’hier : « Vos jours sont comptés » était dans les sujets tendances sur Twitter et dans les sujets tendances dans ma tête. Il semble qu’il y ait un écho dans mes oreilles avec cette phrase :

« Vos jours sont comptés, vos jours sont comptés… »

Au cas où, je vais acheter un billet pour les États-Unis pour le 1er janvier. Ou le 3 octobre.

Toréador

#agenda de poche

Vous pourriez également aimer...