Le Brésil

Comment est le secteur public au Brésil par rapport aux autres pays: comprenez les différences!

Une municipalité, un État ou un pays repose sur l’effort, le dévouement et le travail de milliers de fonctionnaires. Ces citoyens portent avec eux la responsabilité d’établir un lien entre les pouvoirs publics et la population, en fournissant des services essentiels à la population.

La proportion d’emplois publics par rapport à la population active totale au Brésil est relativement faible par rapport aux pays développés, mais son coût est élevé. Le nombre moyen de fonctionnaires par rapport à la population occupée, calculé par l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), est de 17,88%. O pourcentage de fonctionnaires au Brésil est en dessous de cette moyenne, avec 12,5%. Même ainsi, la valeur que le Brésil payé avec les salaires et les pensions des fonctionnaires atteint près de 15% du PIB, étant supérieure à celle du Chili, du Mexique ou de l’Angleterre, par exemple.

Dans ce contenu, politisez! en partenariat avec CLP vous montre le différences entre le secteur public au Brésil vers d’autres pays et il vous explique toujours ce que objectifs de la réforme administrative proposé par le gouvernement fédéral.

Qui sont les fonctionnaires au Brésil?

Au Brésil, depuis 1988, tous les fonctionnaires sont statutaire, afin de bénéficier de la stabilité quelle que soit la nature de la fonction exercée, même ceux qui ont une fonction opérationnelle et de soutien.

Ainsi, au Brésil, un fonctionnaire fédéral passe en moyenne 28 ans d’activité, en plus de 20 ans d’inactivité, générant en plus une pension de décès pour ses personnes à charge, qui durent en moyenne 11 ans. Ce lien dure donc en moyenne 60 ans pour toutes les fonctions, tant opérationnelles qu’étatiques (stratégiques).

Et comment fonctionne le régime légal?

Le régime statutaire, qui est l’une des formes d’embauche directe de l’Administration publique, comprend les appels d’offres publics comme moyen de sélection des candidats. Il s’applique uniquement aux fonctionnaires des agences, des autarchies et des fondations publiques, et l’une de ses principales caractéristiques est les stabilité après trois ans de service (stage probatoire), assuré par la Constitution de 1988.

Pour en savoir plus sur l’administration publique directe, cliquez ici!

En outre, il existe d’autres avantages de la carrière statutaire, tels que les congés majorés, la maternité, la paternité, la retraite avec plein salaire et les primes. Le régime est valable pour les postes dans la magistrature, le ministère public, la Cour des comptes, la police, le ministère public et la défense des intérêts publics.

Le régime célétiste, qui a lieu dans le secteur privé et l’administration publique indirecte, est généralement utilisé par les entreprises publiques et les entreprises à capital mixte, telles que Petrobras. Il est contractuel, c’est-à-dire régi par la Consolidation des lois du travail (CLT), par un contrat de travail.

En savoir plus sur le régime CLT!

Le secteur public au Brésil en chiffres

LES nombre de plans et de carrières dans l’administration publique fédérale du pays a augmenté de 319% entre 1970 et 2019, selon les données du ministère de l’Économie. Dans le seul exécutif fédéral, il existe 309 carrières distinctes, représentées par 267 associations. Dans chaque état, ce nombre dépasse cent. Il existe encore des fonctions telles que le disc-jockey, la dactylo, le taraudeur en caoutchouc et l’opérateur de cassette vidéo.

Le montant que le Brésil paie pour les salaires et les pensions des fonctionnaires, qui atteint près de 15% du PIB, est plus élevé que celui du Chili, du Mexique ou de l’Angleterre – qui est considéré comme le pays avec le meilleur service public au monde et ne dépense que 6% du PIB, selon l’OCDE.

En savoir plus: quel est le coût des fonctionnaires au Brésil?

Selon les données de l’Enquête nationale par sondage auprès des ménages (Pnad) continue, de l’Institut brésilien de géographie et de statistique (IBGE), dans environ une décennie, entre le premier trimestre 2012 et le quatrième trimestre 2020, le revenu moyen du travailleur du secteur public ont progressé de 20,4% parmi les titulaires d’un contrat formel, contre 7,1% des salariés du secteur privé.

En savoir plus sur l’administration publique au Brésil!

Comme est le secteur public dans les pays développés?

La frontière entre fonctionnaires statutaires et fonctionnaires varie d’un pays à l’autre: dans certains pays, les premiers peuvent représenter jusqu’à 90% de l’emploi public et dans d’autres, près de 15%.

À Francepar exemple, la plupart des fonctionnaires – 83% en 2009 (DGAFP, 2011) – ont le statut de fonctionnaire, avec un statut très différent de celui du secteur privé en termes de sécurité d’emploi, de rémunération, de promotion et de retraite (Friot, 2012). Déjà là Allemagne, en 2003, il y avait encore 1,7 million de salariés statutaires, ce qui représentait environ 40% de l’emploi dans le secteur public (Bossaert et Demke, 2005, p. 32).

LES Suède, à son tour, à première vue, il semble être le pays avec le plus grand secteur public (31% de la population active), mais en réalité l’écrasante majorité de ces travailleurs ont des règles et des dispositions légales qui ne diffèrent pratiquement pas de celles de leurs collègues privés. En réalité, moins de 1% des fonctionnaires ont le statut de fonctionnaires, dont la plupart sont des juges (Demke, 2005, p. 33).

À Grande Bretagne, les fonctionnaires, considérés comme des «fonctionnaires de la Couronne», peuvent être démis de leurs fonctions par décision politique, mais leur performance est évaluée en cas de licenciement éventuel, par exemple en raison de performances médiocres ou d’un manque de tâches.

Celles-ci ne représentent cependant que 10% de l’emploi dans le secteur public, soit environ 550 000 travailleurs (Bossaert et Demke, 2005, p. 32). De nombreux agents qui effectuent des missions d’intérêt général, tels que les magistrats et la police, sont exclus. De nombreux professionnels de la santé et de l’éducation sont employés par des agences exécutives, sans différence majeure par rapport aux employés du secteur privé.

Enfin, dans Espagne, la fonction publique est organisée en trois carrières, avec une hétérogénéité dans la nature des liens contractuels et des fonctions exercées. Il y a la carrière des fonctionnaires appartenant à des sociétés d’État (1% du total des employés du secteur public espagnol); les fonctionnaires locaux, recrutés dans les communes (environ 50% du contingent de salariés du secteur public), qui sont insérés dans des formes de travail plus flexibles, telles que l’adoption de contrats de travail à durée déterminée; et les salariés actifs, qui représentent 49% de la fonction publique espagnole (Alba et Navarro, 2008).

Comme on peut le voir, dans les pays développés, les dialogues de stabilité avec le type de travail effectué par le fonctionnaire. En général, pour des fonctions pérennes, comme c’est le cas des diplomates, qui passent par différents gouvernements, restant au fil des années, également soumis à des pressions politiques, les serveurs ont tendance à être «blindés» par la stabilité.

La réforme administrative proposée par le gouvernement fédéral

Selon un rapport du gouvernement fédéral, près d’un septième de ce que produit le Brésil sert à payer les salaires, les avantages et les charges de la machine, donc l’une des propositions du gouvernement pour 2021 est une réforme administrative. Le but de la réforme serait d’améliorer les services publics et de rapprocher l’administration publique du citoyen.

LES PEC 32/2020, qui initie la réforme administrative, travaille avec la Commission Constitution et Justice et Citoyenneté (CCJC) depuis février 2021. Elle attend l’avis de son rapporteur, le député Darci de Matos (PSD-SC).

Le projet propose d’innover la logique des ressources humaines dans le secteur public. Son objectif est de procéder à de petits changements constitutionnels qui permettront d’investir des ressources dans la qualité des services publics.

Économies estimées grâce à la réforme administrative

L’un des objectifs de la réforme administrative, comme l’a déclaré le gouvernement fédéral, est d’économiser les ressources. Pour comprendre comment cela fonctionnerait, le CLP a préparé une brève explication.

Selon le CLP, il est possible d’estimer – toujours de manière préliminaire et simplifiée – l’impact fiscal de la réforme administrative. Pour cela, il s’applique à tous les groupes de serveurs les paramètres d’augmentation de l’isonomie du secteur public à l’initiative privée, sous l’hypothèse d’un départ à la retraite linéaire des fonctionnaires de tous pouvoirs dans la même tendance de l’Union.

Pour en savoir plus sur la politique fiscale, cliquez ici!

Pour cette estimation, trois exercices simples ont été réalisés:

  1. simulation de l’économie avec le ratio salarial effectif et salaire habituel (par heure travaillée) des serveurs équivalente à celle de leurs pairs du secteur privé;
  2. simulation de l’économie avec le réajustement nominal moyen des salaires de 5% à 3,5% (objectif d’inflation de la Banque centrale);
  3. économie avec moins de serveurs de location, en raison de l’égalisation des heures effectivement travaillées entre eux et leurs pairs dans le secteur privé.

Les paramètres pour faire de telles estimations proviennent du PNAD continu, qui sont indiqués dans le tableau ci-dessous.

Tableau: Comparaison des salaires et des heures travaillées des fonctionnaires et des travailleurs avec CLT

Salaire moyen habituel Salaire effectif moyen Heures habituellement travaillées Heures effectivement travaillées Ratio salaire horaire effectif et habituel
CLTistas 2244,25 2427,70 43.01 41,17 1.13
Les serveurs 4415,30 4762,46 39,34 36,58 1,16
Source: PNAD Continu 2019.

Donc, étant donné que nous avons un peu plus de 11 millions de serveurs dans toutes les puissances, cela pourrait être considéré comme le retraite 3,3 millions d’entre eux d’ici 2034. Ainsi, selon le graphique ci-dessous, l’estimation du impact de la réforme administrative sur les comptes publics au fil des ans serait:

Source: PNAD continu 2019; Auto-élaboration.

De plus, le tableau ci-dessous montre les valeurs des économies accumulées avec la réforme administrative au fil des ans. Comme on peut le voir, en 2024, selon ces paramètres, le secteur public aurait tendance à économisez au moins 24,1 milliards de R $ (aux prix de 2020), même s’il est limité à la réforme aux seuls nouveaux fonctionnaires – c’est-à-dire si seuls les nouveaux fonctionnaires entraient dans les nouvelles règles. En 2034, l’impact fiscal cumulé atteindrait plus de 400 milliards de reais.

Tableau 2: Estimation préliminaire de l’incidence fiscale accumulée de la réforme administrative

Nouveaux serveurs Tous les serveurs
2024 24,1 157,9
2030 178,7 704,6
2034 403,3 1287,8
Source: PNAD continu 2019; Auto-élaboration.

Avez-vous aimé le contenu? Laissez votre avis dans les commentaires!

LES RÉFÉRENCES

Alba, Carlos R. et Carmen Navarro. Travailler pour le gouvernement en Espagne: du centralisme autoritaire à la décentralisation politique démocratique. Éditions Edward Elgar, 2008

CLP: intelligence technique

PNAD continu: revenu moyen du salarié du secteur public

Araujo, Felipe. Biais de sélection et rendement de l’emploi dans le secteur public. 2020

Bossaert, Danielle et Demke, Christoph. Principaux défis dans le domaine de l’éthique et de l’intégrité dans les États membres de l’UE. Maastricht: Institut européen d’administration publique, 2005

Demke, Christoph. Les fonctionnaires sont-ils différents parce qu’ils sont des fonctionnaires? Qui sont les fonctionnaires et comment? Maastricht: Institut européen d’administration publique, 2005

Direction générale de l’administration et de la fonction. Publier. Rapport annuel sur l’état de la fonction publique 2010-11. Ministère de la Fonction Publique, 2011


Vous pourriez également aimer...