Le Brésil

Comment lutter contre le déni scientifique ? Le magazine « Balbúrdia » propose des chemins par l’éducation – Journal USP

Paulo Freire, Darwin, le composteur et la combustion d’une bougie sont quelques-uns des thèmes de la nouvelle édition du magazine « Balbúrdia », organisé par les étudiants de l’USP

Troisième édition du magazine émeute. Cliquez sur l’image pour accéder

.
Parallèlement aux progrès technologiques et à l’appréciation de la science, un nuage dense de déni a plané sur le monde, en particulier dans les pays à gouvernance autoritaire. L’antidote à ce mal serait de rapprocher la science des hommes. C’est ce qu’en pense un groupe d’étudiants du programme inter-unités d’enseignement des sciences de l’USP (PIEC). Depuis l’année dernière, ils publient le Magazine aléatoire, pariant sur la démocratisation des connaissances scientifiques, fournissant une base de discussion et pour le développement de l’esprit critique dans les sujets.

Le magazine en est à sa troisième édition, dont le thème est le déni. La publication contient des textes de vulgarisation scientifique, des entretiens avec le physicien et professeur Ivã Gurgel et avec le professeur de mathématiques et de philosophie Tatiana Roque. Toujours dans ce numéro, un hommage à Paulo Freire, mécène de l’éducation brésilienne, de Charles Darwin et de l’exploration scientifique, en plus de l’article provocateur : « Y a-t-il des raisons de ne pas vacciner vos enfants ? ».

Réunissant des chercheurs d’horizons divers – tels que la physique, la chimie, la biologie et les mathématiques – émeute il utilise ses pages pour faire connaître également les travaux des groupes de recherche en éducation et l’expérience des étudiants diplômés dans leur recherche. Le magazine rapporte la soutenance du doctorat de Beatriz Crittelli, qui a présenté l’argumentation au jury en portugais et en Libras (Linguagem Brasileira de Sinais). La recherche a indiqué une relation entre le langage scientifique et l’utilisation de ressources multisensorielles pour les élèves sourds-aveugles.

La troisième édition de émeute il aborde également la décolonisation du programme scolaire, renforçant l’enseignement obligatoire de l’histoire et de la culture afro-brésiliennes, déjà établi dans la loi 10.639, de 2013. Et il rend hommage à l’enseignante Bárbara Carine Pinheiro Soares, critique du programme eurocentré. Femme noire de Bahia et professeur à l’Université fédérale de Bahia, Bárbara accumule de nombreux travaux universitaires et entretient une Profil Instagram c’est un chaîne Youtube donner de la visibilité à l’éducation antiraciste.

+ Science, – fakenews
S’appuyant sur une information scientifique accessible, le magazine émeute s’est spécialisée dans l’équilibre délicat entre la traduction des connaissances scientifiques sans les simplifier. Le magazine compte trois publications depuis son lancement l’année dernière.

+ Plus

Publié: 03/04/2021

La publication est née avec des étudiants du PIEC, soucieux d’établir un canal de diffusion du domaine de la recherche en enseignement et formation scientifiques pour les étudiants de premier cycle et des cycles supérieurs.

En plus du magazine, le groupe devrait démarrer le 4e Atelier de diffusion scientifique donne émeute, une action qui vise à inciter les étudiants et les enseignants à mieux comprendre et transmettre les aspects qui impliquent la diffusion des textes scientifiques. L’atelier n’a pas encore de date confirmée.

Trouve-la émeute:
Instagram : https://www.instagram.com/balburdiapiec
Placer: https://sites.usp.br/revistabalburdia

Pour voir le dernier numéro Cliquez ici.

.

Vous pourriez également aimer...