Conseil législatif de l’État d’Anzoátegui installé

Lors d’une session extraordinaire tenue dans l’après-midi de ce jeudi 25 novembre, le Conseil législatif de l’État d’Anzoátegui (Cleanz) a été installé, avec les députés élus lors des élections régionales et municipales qui se sont tenues dimanche.

Le conseil d’administration assermenté pour la période constitutionnelle législative 2021-2025 a été nommé dans le même acte et sera présidé par le législateur, Anyer Henríquez. Andrés Márquez a été nommé vice-président, tandis que Marina Martínez est la secrétaire de la chambre.

Les 14 législateurs élus ont rejoint la session plénière : 10 du Psuv et du Gran Polo Patriótico, 2 du MUD et 2 de l’Alliance, avec l’accompagnement du pouvoir populaire, des autorités régionales, militaires et politiques de l’entité.

Dans son discours, Anyer Henríquez a exhorté les législateurs à travailler « pour mettre à jour des lois anachroniques et en construire de nouvelles qui servent et soient productives pour le peuple, (…) travailler en unité et collectivement avec le gouverneur de l’État, Luis Marcano ».

Il a dit qu’il assume cette responsabilité avec une grande force, force et âme, « accompagné de Dieu et avec un dévouement absolu comme nous l’avons fait pour toutes les tâches ».

Henriquez, qui devient ainsi la deuxième femme à présider le parlement régional, a affirmé que le parlement « de ce moment » est subordonné aux intérêts collectifs du peuple.

Les autres députés élus par les forces révolutionnaires sont Dinorah Requena, Nuziata Muccio, Arelys Ponce, Filiberto Martínez, Carlos Miranda, Ana Azocar, Lilibeth Elizandre et Stalin Fuentes.

Pour le banc de l’opposition Gabriel Seone, Rafael Bottaro, Richard Arteaga et Rubén Barrero.

Ce vendredi sera élu le député de représentation indigène dans les Cleanz.

★★★★★