Le Brésil

Crusp aura une laverie collective pour desservir près de 1 500 résidents – Jornal da USP

L’espace a été rénové et est prêt à recevoir 19 ensembles de machines à laver et sèche-linge. La contractualisation du service est déjà dans le processus d’appel d’offres

Par Erika Yamamoto

L’espace de 400 mètres carrés a été entièrement rénové et adapté à 19 ensembles de machines à laver et sèche-linge – Photo : Cecília Bastos / USP Images

Ce jeudi 20 janvier, le nouvel espace qui accueillera la Lavanderia do Conjunto Residencial da USP (Crusp) a été inauguré, situé au rez-de-chaussée du bloc E.

L’espace de 400 mètres carrés a été entièrement rénové et adapté à 19 ensembles de machines à laver et de sèche-linge – dont l’un sera installé de manière à faciliter l’utilisation par les utilisateurs de fauteuils roulants – et aura la capacité de servir les près de 1 500 résidents de Crusp.

« Au cours de ces quatre années, nous avons travaillé dur pour que l’Université remplisse bien son rôle de formation des personnes, afin qu’elles puissent améliorer les conditions de vie de leurs familles, en réduisant les inégalités sociales. Cette blanchisserie, ainsi que d’autres améliorations que nous avons apportées, offre de meilleures conditions de séjour aux étudiants. Nous ne pouvons pas avoir la même inégalité qui existe dans le pays au sein de l’USP », explique le vice-recteur Antonio Carlos Hernandes.

Le doyen des études de premier cycle, Edmund Chada Baracat, a rappelé que « le processus d’inclusion a commencé il y a quelques années, lorsque l’Université a approuvé non seulement des quotas sociaux mais aussi des quotas raciaux. Aujourd’hui, l’USP est beaucoup plus diversifiée, beaucoup plus inclusive, ce qui montre qu’il ne suffit pas de parler, il faut le faire ».

La cérémonie d’ouverture a été suivie par le vice-chancelier Antonio Carlos Hernandes (à gauche) ; la représentante du DCE libre de l’USP, Ana Luísa Tibério ; et le doyen de l’obtention du diplôme, Edmund Chada Baracat – Photo : Cecília Bastos/USP Imagens

Le projet est une initiative du Vice-Rectorat, en partenariat avec la Surintendance de l’Assistance Sociale (SAS), et a également eu la participation de représentants du Directoire Central des Etudiants (DCE) dans la définition de l’espace physique.

La rénovation de la blanchisserie était une demande urgente des résidents de Crusp car les anciennes installations étaient assez détériorées. « La permanence des étudiants est un point fondamental du processus d’inclusion de l’Université et est devenue un programme de plus en plus urgent, surtout après l’approbation des quotas. Depuis que nous avons pris la relève, nous, de la direction de Nossa Voz, avons apporté plusieurs de ces demandes aux administrateurs, qui ont compris la situation. Cette Blanchisserie est une de nos réalisations », souligne la directrice de DCE Livre à l’USP, Ana Luísa Tibério.

Maintenant que la rénovation de l’espace est terminée, le processus d’appel d’offres commence pour équiper la blanchisserie. Comme l’explique le surintendant de l’assistance sociale, Gerson Yukio Tomanari, « le modèle contractuel choisi pour la blanchisserie est le contrat de services, c’est-à-dire qu’au lieu d’acheter l’équipement, nous engagerons une entreprise qui installera les machines, fera l’entretien et fournira les intrants. Nous paierons pour le service utilisé et les étudiants seront gratuits ».

Le processus d’appel d’offres a déjà commencé. Les règles d’utilisation de l’espace ne sont pas encore définies.

Vous pourriez également aimer...