Le Venezuela

Début des funérailles du président haïtien Jovenel Moise

Les funérailles nationales du président assassiné d’Haïti, Jovenel Moise, ont débuté ce vendredi dans la ville du Cap-Haïtien, par une cérémonie sous fortes mesures de sécurité dans un pays affligé par la violence et la pauvreté, indique l’AFP.

La ville du département du Nord d’Haïti était relativement calme dans la matinée, après une journée de tensions jeudi. La police a été déployée dans les rues.

Moise, tué le 7 juillet par un commando armé à son domicile de la capitale, Port-au-Prince, était originaire de la région voisine de sa sépulture, également dans le nord.

Son cercueil, recouvert du drapeau national et de l’écharpe présidentielle, était exposé sur une esplanade fleurie. Les restes étaient gardés par des soldats des Forces armées d’Haïti.

La veuve du président, grièvement blessée dans l’attaque nocturne, était présente au Cap-Haïtien, le bras en écharpe après avoir été soignée dans un hôpital de Floride, dans le sud des États-Unis. Les représentants des délégations étrangères, le corps diplomatique et les membres du gouvernement se sont relayés pour présenter leurs condoléances.

La mort de Moise a ravivé les tensions historiques entre le nord d’Haïti et l’ouest, où se trouve la capitale, Port-au-Prince.

Vous pourriez également aimer...