La Colombie

Des centaines de vols annulés aux États-Unis pour le quatrième jour consécutif par omicron

Les principales compagnies aériennes des États-Unis ont à nouveau annulé des centaines de voyages lundi pour la quatrième journée consécutive Compte tenu de l’avancée de la variante omicron du coronavirus, a rapporté la société américaine Flight Aware, spécialisée dans la fourniture de données en temps réel sur les vols.

A 9h15 heure locale sur la côte est des États-Unis (14h19 GMT), 810 routes qui avaient le pays d’Amérique du Nord comme destination ou point de départ avaient été suspendues.

Un chiffre inférieur aux 1 517 vols cloués au sol hier. Samedi, 1 000 autres avions à destination ou au départ des États-Unis n’ont pas non plus décollé et vendredi, la veille de Noël, 700 avions sont restés dans les hangars, selon Flight Aware.

Dans le monde entier, ce lundi, 2 327 liaisons ont été suspendues, tandis que 5 852 ont subi des retards.

Les compagnies aériennes ont demandé à leurs voyageurs de consulter des sites Web et des applications pour se renseigner sur leurs vols.

United a reconnu que l’augmentation des infections à omicron aux États-Unis avait un « impact direct » chez les équipages de conduite et le reste du personnel de l’entreprise, qui doivent rester à la maison pour se remettre de la maladie et ne pas contaminer les autres.

La semaine dernière, plusieurs compagnies aériennes ont demandé aux Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis de réduire de 10 à 5 jours la quarantaine des pilotes vaccinés infectés par le coronavirus.

D’après le CDC, la variante omicron est déjà devenue la variante prédominante aux États-Unis, puisqu’entre le 12 et le 18 décembre dernier, il représentait 73,2 % des nouveaux cas.

Les États-Unis continuent d’être l’un des pays les plus durement touchés par la pandémie de covid-19 avec plus de 800 000 décès et 52 millions d’infections depuis mars 2020, indique le décompte de l’Université Johns Hopkins.

Vous pourriez également aimer...