Le Brésil

Des chercheurs organisent un mouvement contre les coupes dans la science – Jornal da USP

Des représentants de la communauté scientifique nationale ont appelé, ce vendredi 15 octobre, à une « mobilisation pour la défense de la science », avec plusieurs actes de répudiation des coupes budgétaires récurrentes et de la restriction des ressources du Fonds national de développement scientifique et technologique (FNDCT).

Organisée par huit entités du domaine scientifique et technologique (SBPC, ABC, Andifes, ANPG, Confies, Confap, Consecti et ICTP.br), l’initiative comprendra des mobilisations sur les réseaux sociaux et un débat en direct avec des représentants de la communauté scientifique, des agences du développement, des députés et du gouvernement fédéral — dont le ministre par intérim de la Science, de la Technologie et de l’Innovation, Marcelo Morales, et le président du Conseil national pour le développement scientifique et technologique (CNPq), Evaldo Vilela. L’horaire est disponible sur la page de la Société brésilienne pour le progrès de la science (SBPC), ici; et la transmission se fera via la chaîne YouTube de l’entité, ici.

Le déclencheur de l’événement a été la décision du ministère de l’Économie de modifier, à la dernière minute, un projet de loi qui devrait libérer 690 millions de reais de crédits supplémentaires pour le ministère de la Science, de la Technologie et de l’Innovation (MCTI). Le changement est venu à l’improviste, quelques heures seulement avant que le projet de loi ne soit voté par la commission budgétaire mixte du Congrès le jeudi 7 octobre dernier. Au lieu de 690 millions de BRL, MCTI s’est retrouvé avec seulement 89,8 millions de BRL, dont 82,6 millions de reais ont été réservés à la Commission nationale de l’énergie nucléaire (CNEN) et 7,2 millions de reais pour encourager les projets de recherche et les bourses en général. L’autre BRL 600,2 des millions ils étaient répartis entre d’autres ministères, à d’autres fins, comme la défense agricole et l’assainissement de base. Le ministère de l’Éducation a reçu 107 millions de reais pour le paiement de bourses d’études dans l’enseignement supérieur.

Dans la version originale du projet, l’essentiel de ces ressources (655 millions de BRL) aurait dû provenir de la réserve pour imprévus du FNDCT ; mais le ministère de l’Économie a maintenu cette éventualité et a retiré les ressources d’autres sources.

+ Plus

Publié: 10/08/2021

Les moyens dégagés au CNEN garantissent la production de radiopharmaceutiques d’ici la fin de l’année, mais la coupure quasi totale des autres moyens destinés au MCTI met la mise en œuvre du Appel Universel 2021 (qui avait reçu 200 millions de reais du FNDCT) et d’autres avis et programmes du CNPq considérés comme essentiels pour la préservation des signes vitaux de la science nationale, tels que les Instituts nationaux de science et de technologie (INCT). En valeurs corrigées de l’inflation, le budget du MCTI a diminué de plus de 50 % depuis 2013 ; et le CNPq a été particulièrement touché, avec un effondrement presque complet de sa capacité de financement ces dernières années, ce qui impose de sérieuses limitations à la pratique de la science dans le pays.

Vous pourriez également aimer...