Le Venezuela

« Nous étions des chansons » : une comédie romantique sur un ton d’entraide

Netflix a récemment sorti le film « Nous étions des chansons ». Avec María Valverde, Álex González, Susana Abaitua et Elisabet Casanovas, il présente l’histoire d’un groupe d’amis qui mènent la vie et les relations amoureuses selon leur façon d’être. Dans sa narration, le film brise parfois le quatrième mur, de sorte que le personnage de Valverde (Maca) s’adresse directement au spectateur. L’intention : le rapprocher du drame de sa vie jusqu’à ce qu’il devienne complice de son histoire.

Avec un protagoniste en conflit émotionnel constant, le film nous guide à travers une poignée d’anecdotes vécues par cette fille qui doit se débarrasser de son immaturité face à des situations extrêmes. Elle est sur le point d’avoir 30 ans. Et bien que tout le film, son protagoniste le passe envoûté devant ce qu’il veut, rêve et n’a pas, il finit par paraître récurrent et ennuyeux.

A la fin de l’histoire, et après plusieurs coups d’émotion, cette fille capricieuse découvrira que le chemin du bonheur ne consiste qu’à grandir, avancer, se détacher, profiter et se mettre toujours au dessus de tout et de tous. « Parce que pour aimer les autres, il faut commencer à s’aimer soi-même », répète-t-il comme une maxime.

Assurez-vous de lire la critique complète sur Chevere.vie

Vous pourriez également aimer...