Le Venezuela

Des graines de moules brunes sont semées à Sucre

Le ministère du Pouvoir populaire pour la pêche et l’aquaculture a indiqué que dans un accord avec la Fondation pour la recherche et le développement de l’aquaculture de l’État de Sucre (Fidaes), ils cultiveront 600 kilos de moules brunes en pleine mer.

A travers son compte Twitter @Minpescave2 il a écrit «Avec 600 kg de graines, les semis ont commencé dans cette première étape, estimant pour les prochains jours réaliser 5 systèmes de culture pour aboutir à la récolte d’environ 20 tonnes de moules décortiquées. Nous continuons à travailler pour nos gens !

Des entités rattachées au portefeuille ministériel telles que l’Institut socialiste de la pêche et de l’aquaculture (Insopesca) et le Centre national de recherche sur la pêche et l’aquaculture (Cenipa) ont fourni un appui technique productif à la FIDAES et au Conseil des pêcheurs et des agriculteurs aquacoles (CONPPA). , au cours de la journée.

Première étape de plantation

Il est à noter que pour le début de cet ensemencement de moules brunes (perna perna), un système d’élevage de type «Long-Line» a été utilisé, à partir de la localité «La Fragata» de la commune de Bolívar.

Cette première étape du projet devrait culminer dans les prochains jours avec un total de 5 palangres dans différents secteurs de la juridiction. La projection est qu’en six mois, ils peuvent produire au moins 20 tonnes de moules.

Pour sa part, le président de Fidaes, Neptali Rodríguez, a informé que dans les objectifs futurs, il prévoyait de disposer d’un laboratoire permettant de maintenir la production de semences sur le territoire, c’est-à-dire de ne pas avoir besoin de recourir à des tiers pour les acquérir. .

Rodríguez a également mentionné qu’un autre des travaux réalisés par l’institution est l’engraissement du poisson, il a assuré qu’en ce moment ils acquièrent les fournitures pour le démarrer.

Il a souligné le soutien d’institutions alliées telles que le ministère de la Science et de la Technologie à travers Fundacite, l’Institut océanographique du Venezuela, Insopesca et le président régional Almirate Gilberto Pinto.

Déploiement national

Le directeur régional du Minpesca, Jhonny Acosta, a fourni des détails sur le programme qui avance au niveau national.

« C’est un plan que le ministre Juan Carlos Loyo a guidé, dans le but de promouvoir l’aquaculture dans le pays », a-t-il déclaré.

Il a également expliqué qu’en premier lieu, ils travaillent sur l’évaluation et le diagnostic des exploitations agricoles et des sites de culture appartenant aux 15 municipalités de l’entité.

« Nous collaborons avec ces institutions municipales et régionales. C’est le même gouvernement avec le même objectif : augmenter la production de la pêche et de l’aquaculture pour garantir une distribution à 7 millions de familles par mois.

En ce sens, le directeur a félicité l’effort des Fidaes pour activer les stations qui résident dans l’entité. Il s’agit de la station La Fragata à Marigüitar et de la station Guacarapo à Cariaco qui permettront l’étude de l’élevage de crevettes, cette dernière n’a pas encore été activée.

Vous pourriez également aimer...