Le Brésil

En une semaine, la Justice émet 96 000 obligations pour les jeunes de 15 à 18 ans

São Paulo – Au cours de la semaine dite des jeunes électeurs (du 14 au 18), 96 425 nouvelles obligations pour les jeunes de 15 à 18 ans ont été émises dans le pays, selon un bilan publié par le Tribunal électoral supérieur (TSE). En février, le TSE a enregistré le plus faible nombre de jeunes de 16 et 17 ans avec des titres électoraux de l’histoire : seulement 835 000. Au cours de la même période de 2018, il y en avait plus de 1,4 million. Les chiffres ont motivé les artistes et les entités à promouvoir des campagnes pour encourager la participation des jeunes au processus politique.

Ainsi, parmi les nouveaux titres, 52 561 étaient pour les femmes et 43 864 pour les hommes. La plupart de ces électeurs ont 18 ans : 35 522. Parmi les jeunes de 17 ans, il y en avait 33 582 et chez ceux de 16 ans, 22 934. Le tribunal électoral a également approuvé 4 387 titres pour les jeunes de 15 ans, qui auront 16 ans au 2 octobre, date du premier tour des élections de cette année.

Plus de 147 millions

Sur ces un peu plus de 95 000 titres, 18 186 proviennent de São Paulo, 9 050 du Minas Gerais et 7 083 de Bahia. Il y avait encore 30 cas à l’étranger.

Selon les données disponibles pour février, le pays compte 147 586 338 électeurs éligibles pour participer au scrutin. Un peu plus de 25% ont entre 45 et 59 ans, 21% ont entre 35 et 44 ans et 20,5% ont entre 25 et 34 ans. Les adolescents de 16 ans sont un peu plus de 225 000 (0,15 % de l’électorat) et ceux de 17 ans près de 610 (0,41 %). Les jeunes âgés de 18 à 20 ans sont 6 253 362 (4,2 % du total).

Vous pourriez également aimer...