Le Venezuela

Nouvel Ordre Mondial – Dernières Nouvelles

Lors de la réunion des directeurs exécutifs de la « Business Round Table » qui s’est tenue à la Maison Blanche, le président des États-Unis, Joe Biden, a souligné qu’un « nouvel ordre mondial » approche, accéléré par le scénario actuel de « chaos international ». « . Lors de la rencontre avec les hommes d’affaires, il a affirmé que les Etats-Unis doivent « le diriger » en « unissant le reste du monde libre ».

Biden a déclaré: «Je pense que ce (chaos international) présente des opportunités importantes pour apporter de réels changements. Vous savez, nous sommes à un tournant de l’économie mondiale libérale. Comme l’un de mes principaux militaires l’a dit lors d’une réunion sur la sécurité l’autre jour, 60 millions de personnes sont mortes entre 1900 et 1946 et depuis lors, nous avons établi un nouvel ordre mondial. »

Malgré ses difficultés connues avec les dates et les discours, M. Biden a montré qu’il était conscient d’un fait historique : les millions de morts et la destruction des pays aux plus grandes économies du monde (Allemagne, Japon, Grande-Bretagne, France) pendant la Première et, surtout, la Seconde Guerre mondiale, ont été la base sur laquelle les États-Unis sont devenus la première puissance du monde capitaliste.

Le capitalisme a souffert dans la première moitié du 20e siècle de ce que l’on appelle souvent une « crise de croissance » : plus aucun capital n’a pu être accumulé parce que les marchés se sont asséchés. La guerre a résolu cette crise et permis deux décennies et demie de croissance capitaliste. La crise aujourd’hui est évidente dans tous les ordres, le capital financier est plusieurs fois plus important que l’économie réelle, une bulle dont il n’a pas pu sortir. Face à cette convulsion, ils parient à nouveau sur la guerre, bien que cette fois il y ait un risque d’affrontement nucléaire qui compromettrait la vie sur toute la planète. C’est pourquoi ils incitent non seulement en Ukraine, mais font également des préparatifs militaires près de la Chine.

L’euphémisme « monde libre » est utilisé à la place de « l’Occident » car il inclut les sociétés japonaises et sud-coréennes ; parfois, il est poussé plus loin, pour inclure des partenaires d’Arabie saoudite et des Émirats arabes unis. Ce sont des partenaires et non des serviteurs comme l’oligarchie colombienne, pas en vain Aramco, la compagnie pétrolière de la famille royale saoudienne, est l’une des plus grandes entreprises au monde avec Apple, Google et Microsoft.

Vous pourriez également aimer...