La Colombie

Équipe nationale féminine de Colombie et possible veto d’une joueuse au milieu de la Copa América : « La décision me fait mal »

Continuer le chemin de Équipe nationale féminine de Colombie pour le titre de Coupe de l’Amérique qui se déroule actuellement sur le territoire national, et sa performance a été exceptionnelle, ce qui rend le groupe de Abbaye de Nelson dans l’un des favoris.

D’une séquence parfaite, le onzième tricolore excite les grands fans qui l’ont accompagné tout au long des journées de compétition, pour prétendre au trône de champion du continent.

Pourtant, ces dernières heures, une nouvelle a semé l’inquiétude parmi les joueurs, un défenseur de l’équipe nationale a été limogé en pleine compétition, ce qui a suscité de nombreuses inquiétudes quant à la relation dans les vestiaires.

Il s’agit de Caroline Ariasqui, à travers ses réseaux sociaux, a confirmé son départ inattendu de la Copa América, sans donner beaucoup de détails à ce sujet.

« CAvec beaucoup de douleur et de tristesse, je communique officiellement que ma partie compétitive dans la Copa América 2022 est terminée, ceci par avis de la Conmebol, où par des décisions de tiers j’ai été affecté. Je suis certain que les personnes dont j’avais la charge n’ont jamais agi avec une intention malveillante. » dit en première partie, le message du défenseur colombien sur Instagram, qu’il a accompagné d’une photographie de lui portant les couleurs de l’équipe nationale colombienne.


Carolina Arias défenseur de l'équipe nationale colombienne.  Photo: Instagram Caroline Arias

Carolina Arias défenseur de l’équipe nationale colombienne. Photo: Instagram Caroline Arias

Bien qu’il faille se rappeler qu’Arias vient Liana Salazar et Gabriela Rodriguez après des tests de routine pour Covid 19, ils étaient positifs, avant le premier match contre le Paraguay.

« Pour ma part, j’ai fait de mon mieux et travaillé sans relâche pour donner mon 100% à chaque match, c’est un tournoi très court et injustement je ne pourrai pas jouer les matchs pour lesquels j’ai tant préparé », a ajouté le joueur.

Face à toute spéculation, Arias a précisé que malgré toute décision : « Je continue d’avoir le soutien de la Fédération colombienne de football, du staff technique et de chacun de mes coéquipiers. Je continuerai avec l’équipe, mais en dehors des matchs officiels de cet événement, je continuerai à leur donner de la joie, du travail et de la compétition à chaque entraînement parce que c’est qui je suis ».

Enfin, Carolina a montré sa profonde tristesse face à la décision, mais en tant que partenaire, elle célébrera les triomphes que l’équipe nationale aura dans la fête continentale.


L'équipe féminine colombienne attend sa prochaine rivale pour les demi-finales de la Copa América.  Photo: Instagram Caroline Arias

L’équipe féminine colombienne attend sa prochaine rivale pour les demi-finales de la Copa América. Photo: Instagram Caroline Arias

« C’est toujours mon rêve d’être le champion de la Copa América et je sais que nous y parviendrons, depuis les tribunes, j’encouragerai, applaudirai, prierai et crierai chaque but de mon équipe. La décision me fait énormément mal, mais cette équipe reste unie et forte ! Parce que c’est ma sélection. Votre sélection. Notre sélection », condamné.

Au nom de l’entraîneur Nelson Abadía, sans Arias, elle devra mener le groupe de joueurs restants vers le titre.

La prochaine étape sera d’attendre leur rival qui se définira ce jeudi, avec le duel entre l’Argentine et le Venezuela, pour qu’en demi-finale ils s’affrontent le lundi 25 juillet.à Bucaramanga.

Vous pourriez également aimer...