Le Brésil

Études de laboratoire et guides USP sur la fin de vie – Jornal da USP

Quatre femmes exercent les activités du Laboratoire d’études sur la mort. Mais au-delà d’eux, une communauté d’étudiants, de chercheurs et de professionnels s’articule pour rechercher, apprendre, enseigner et mettre le thème en pratique auprès des professionnels de la santé. Le laboratoire mène des activités ouvertes au public et des projets de formation pour les professionnels de la santé et de l’éducation, ainsi que des conseils aux personnes endeuillées et gravement malades. Ils fournissent des conseils et une assistance aux institutions qui aident les personnes en situation de perte et de mort, telles que les services funéraires, les cimetières, l’IML, les hôpitaux et les écoles.

Avec l’isolement social, le LEM a cessé de fournir une assistance individuelle, puisque l’Institut de psychologie a mis en place un front of service et soutien psychologique à la communauté. Mais la production académique reste active et, depuis novembre, une partie est disponible dans un nouvelle chaîne Youtube. Actuellement à la retraite et ajoutant 36 ans de dévouement au travail, le professeur Julia célèbre la trajectoire du laboratoire et se passionne pour la formation des étudiants depuis l’obtention de son diplôme. Pour elle, l’Université a un rôle essentiel dans l’attention à la mort dans la dignité et dans la prise en charge spécialisée des malades en phase terminale, apportant un soulagement et un contrôle des symptômes à la qualité de vie jusqu’à la mort.

Vous pourriez également aimer...