Le Venezuela

L’UE regrette les nouveaux tarifs américains sur les produits européens

La Commission européenne regrette l’annonce de nouveaux tarifs américains sur les produits européens, une « action unilatérale » qui freine les négociations pour résoudre un différend sur les subventions aux compagnies aériennes, a déclaré jeudi une porte-parole de l’institution à Bruxelles.

Dans une note, la porte-parole a ajouté que l’UE « s’engagera avec le nouveau gouvernement américain dès que possible pour poursuivre ces négociations et trouver une solution durable à ce différend », a rapporté l’AFP.

Washington a surpris en annonçant, en fin d’année, la décision d’imposer des tarifs supplémentaires sur les produits européens, en représailles aux mesures que l’UE avait adoptées dans le cadre du différend entre Airbus et Boeing sur les subventions de l’Etat.

Grâce à cette nouvelle mesure, Washington a ajouté à la liste des produits européens avec des tarifs spéciaux des pièces de rechange pour les avions et les vins non mousseux et les cognacs de France et d’Allemagne.

L’Organisation mondiale du commerce (OMC) avait autorisé l’UE à adopter des tarifs sur les produits américains à la suite du différend interminable suscité par les deux géants de l’aéronautique, qui dure depuis 16 ans.

Cependant, Washington a considéré que la méthode de calcul utilisée par l’UE pour définir ses mesures pénalisait excessivement les produits américains et a donc décidé des nouveaux tarifs.

Depuis 2019, les États-Unis imposent des tarifs punitifs allant jusqu’à 25% sur l’importation de produits européens tels que le vin, le fromage et l’huile d’olive ou le whisky écossais, ainsi que des taxes de 15% sur les avions Airbus.

La réaction de l’UE ce jeudi, quant à elle, représente une approche originale en ignorant le gouvernement du président sortant Donald Trump et en se concentrant sur les négociations avec la future administration du président élu Joe Biden.

Vous pourriez également aimer...