Goianiense a battu Fluminense lors d'une visite avec un but d'un Colombien et « embarracó » Felipe Melo

Ce samedi 15 juin, pour la neuvième journée du Brasileirao, l'Atlético Goianiense, humble club de la ville de Goiania, capitale du stade Goiás, au cœur du Brésil, a rendu visite à l'actuel champion de la Copa Libertadores, Fluminenseauquel appartient John Arias, actuellement concentré avec l'équipe nationale colombienne.

L'équipe locale a ouvert le score à la 41ème minute, grâce à Ganso, et avec ce score, les joueurs se sont retirés aux vestiaires. L'objectif de la « grippe » était de gagner, car les choses ne se sont pas déroulées comme prévu. et devait sortir du bas du classement du tournoi brésilien.

Cependant, à la 71e minute, Luiz Fernando, de l'équipe visiteuse, a réussi à égaliser. compliquer le présent pour l'équipe de Fernando Dinizqui a à peine remporté une victoire jusqu'à présent en championnat, ce qui commence à se compliquer pour l'avenir de l'équipe en première division.

A la 90ème minute, Jair Ventura, l'entraîneur visiteur a décidé d'éliminer le buteur et, à sa place, donner des minutes à l'ailier colombien, né dans la municipalité d'Itagüí il y a 22 ans, Mateo Zuleta. Le Colombien a rejoint l'équipe de Goiás en janvier de cette année, en provenance des Leones et en prêt, jusqu'en décembre prochain.

Tout semblait conduire à une égalité entre les deux équipes mais, à 90 +5, après un ballon partagé, Le Colombien a réussi à donner le ballon à son coéquipier Max, qui a mené un débordement sur l'aile droite.avec la compagnie des Itagüiseño.

En arrivant dans le but adverse et après un tir renvoyé par la défense locale, Zuleta est apparu avec une main droite que Fabio, le gardien tricolore, n'a pas pu arrêter. Ce jeu est devenu le but gagnant de l'équipe visiteuse, qui a célébré de manière extravagante.. Quelques instants plus tard, on peut voir Felipe Melo, totalement désemparé, pousser l'un des membres de la délégation rivale, qui célébrait la victoire. à l'extrême.

Il s'avère que le but du Colombien a laissé l'équipe de São Paulo en position de relégation, avec seulement 6 points marqués en 9 matchs joués. Le lendemain, ils devront se rendre à Cruzeiro, actuellement huitième, dans le but de gagner et de commencer à se remettre sur les rails, avant qu'une catastrophe sportive ne se produise.