Jennifer Lopez et Ben Affleck mettent en vente leur manoir de Los Angeles

La chanteuse Jennifer Lopez et l'acteur Ben Affleck ont ​​mis en vente leur manoir dans la ville de Los Angeles, en Californie (États-Unis), pour une valeur d'environ 60,8 millions de dollars, rapportent les médias locaux.

Selon EFE, le couple a acheté la maison peu de temps après leur deuxième mariage, célébré en 2022, et selon divers médias, le chanteur et l'acteur seraient à la recherche d'une nouvelle résidence.

La maison à vendre est située dans le quartier exclusif de Beverly Hills et a été achetée exactement en mai 2023.

Selon ENews!, le chanteur de « Let's Get Loud » et le réalisateur de « Argo » travaillent avec une agence immobilière bien connue pour procéder à la vente de la propriété de manière discrète.

Contexte

La nouvelle de la vente du manoir arrive quelques jours après que López a annoncé qu'il annulait sa tournée « This is Me… Live », prévue pour les mois de juin à août, car il prend du temps pour passer du temps avec son amis, enfants, famille et amis proches.

« J’ai le cœur complètement brisé et dévasté de les avoir laissé tomber. Sachez que je ne ferais pas cela si je ne pensais pas que c'était absolument nécessaire », a écrit la chanteuse de 54 ans dans un communiqué publié sur son site Internet.

L'annulation de la tournée a coïncidé avec le lancement de « Atlas », le film Netflix dans lequel il joue sous la direction de Brad Peyton et qui est arrivé sur le service de streaming le 24 mai.

Les rumeurs vont et viennent

La nouvelle s'appuie sur des rumeurs de séparation autour de Jennifer Lopez et Ben Affleck. Les médias internationaux rapportent que les époux vivent dans des maisons séparées et traversent une grave crise, dans laquelle l'ex-femme de l'acteur, Jennifer Garner, a même dû intervenir à la demande de « La Diva du Bronx ».

Garner aurait parlé avec le père de ses enfants pour lui demander de reconsidérer la décision de mettre un terme à son mariage très médiatisé avec JLo ; Cependant, tout reste dans les publications des tabloïds.

Jusqu’à présent, aucune des deux parties ne confirme ou ne nie les rumeurs. Au contraire, les deux partis restent silencieux et leurs représentants respectifs ne répondent pas aux sollicitations des médias.