Le Venezuela

Ils exigent de redoubler d’efforts pour les droits des femmes

En quête d’une société meilleure, le procureur général de la République, Tarek William Saab, a invité les agences du système de justice de genre à redoubler d’efforts pour garantir le respect des droits et libertés des femmes.

Lors d’une réunion interinstitutionnelle de haut niveau sur les violences basées sur le genre, Saab a demandé au Service national de médecine et de criminalistique d’accélérer l’exécution et la livraison des résultats d’expertise pour favoriser les enquêtes en la matière. Il a également proposé la création d’un bureau de liaison pour procéder à la rationalisation des procédures.

Lors de la réunion qui avait pour but de renforcer la coopération entre toutes les organisations qui ont des compétences dans la lutte contre la violence de genre, Saab a exprimé la nécessité d’une campagne de sensibilisation et d’apprentissage sur le travail des refuges pour les victimes de violence qui ne le font pas. avoir un endroit où aller.

En outre, il prévoyait l’École nationale des procureurs du ministère public pour la formation et la sensibilisation des forces de sécurité publique sur l’importance et l’attention des cas de violence de genre.

La réunion, qui s’est tenue au siège du ministère public, a réuni les titulaires des portefeuilles du Service pénitentiaire, Mirelys Contreras ; et pour les femmes, Diva Guzmán; ainsi que le Médiateur, Alfredo Ruíz, et le Défenseur public général, Daniel Ramírez.

De même, des représentants des Ministères de l’Education, de l’Enseignement Universitaire, des Relations Intérieures, de Justice et Paix, de la Santé et des Communes et Mouvements Sociaux y ont participé.

Vous pourriez également aimer...