Le Venezuela

Ils prolongeront le Plan Vuelta a la Patria pour novembre et décembre

Le président de la République bolivarienne du Venezuela, Nicolás Maduro, a ordonné l’extension du Plan Vuelta a la Patria pour novembre et décembre, afin d’amener tous les Vénézuéliens qui souhaitent rentrer dans le pays et ceux qui ont été victimes de xénophobie.

«Nous avons le Plan Vuelta a la Patria, je vais l’augmenter. Cela me garantit que le Plan Vuelta a la Patria s’étendra à Quito (Equateur), Lima, Santiago (Chili), pour nous amener entre novembre et décembre ceux qui sont enregistrés (dans les ambassades) », a indiqué le chef de l’Etat vénézuélien vice-président exécutif, Delcy Rodríguez.

Lors de son discours, le président national a expliqué que plus de 60 000 Vénézuéliens au Pérou ont exprimé leur intention de retourner au Venezuela, car ils ont été victimes de xénophobie et d’actes criminels.

« Environ 60.000 Vénézuéliens vivant au Pérou ont exprimé leur désir de rentrer au Venezuela », a-t-il souligné tout en rappelant que plus de 350.000 concitoyens sont rentrés dans le pays via ce mécanisme.

Il a dénoncé que des pays comme la Colombie ont bénéficié de millions de dollars pour servir les Vénézuéliens dans son pays, cependant, ils n’ont pas reçu de réponse.

« Le Venezuela attend que vous veniez remplir de bonheur votre vie et celle de vos familles. Ici personne ne va les maltraiter, ici nous les accueillons avec amour », a-t-il déclaré.

Vous pourriez également aimer...