Incendie à la sous-station de Tronconal V secteurs touchés d’Anzoátegui

Le gouverneur de l’État d’Anzoátegui, Luis Marcano, a indiqué ce jeudi 14 juillet que les manœuvres de rétablissement du service électrique se poursuivent dans les zones touchées par les fortes pluies et les vents d’ouragan enregistrés le mardi 12 juillet dernier dans la zone nord, les projections Ils précisent que d’ici samedi prochain, le 16 juillet, l’électricité serait rétablie dans son intégralité.

Il a précisé que pour desservir les secteurs Tronconal et Fundación Mendoza à Barcelone et Peñón del Faro à Lechería, qui restent sans électricité à la suite d’un incendie enregistré au poste Tronconal V, des cellules mobiles pour la distribution des charges électriques fournies par l’industrie pétrolière sont transférés.

En ce sens, il a expliqué qu' »avec ces cellules, il sera possible de connecter la charge nécessaire pour desservir les communautés pendant la réparation des cellules permanentes, qui devrait être prête pour le samedi 16 juillet ».

Marcano a souligné que la direction nationale et régionale de la National Electric Corporation (Corpoelec) reste déterminée à résoudre le problème, ajoutant qu’il y a également des dommages à la sous-station de Guaraguao et à l’usine de Guanta, qui ont causé environ 20% de la charge électrique, équivalent à plus de 80 Mégawatts, est hors service.

« Nous avons la situation la plus grave à Guanta, où l’une des principales tours a cédé et vient maintenant le travail de la soulever de ses bases, des manœuvres qui dépendront également de la stabilité du temps », a-t-il déclaré.

Les habitants de la municipalité de Guanta rapportent qu’ils sont sans électricité depuis mardi, lorsque la tempête a été enregistrée, qu’ils ont perdu de la nourriture et ne se reposent pas en raison de la panne de courant.

De même, les commerçants et les habitants de la zone centrale de Puerto La Cruz indiquent qu’il existe de nombreux secteurs sans alimentation électrique.

Lors d’une visite de la région, de nombreuses entreprises ont été observées travaillant avec des centrales électriques de secours et, dans d’autres cas, elles n’ouvrent les portes qu’aux ventes en espèces.

Le maire de la municipalité de Sotillo, Nelson Moreno, a indiqué que les tâches pertinentes sont en cours pour la restitution du service, avec le soutien des autorités Corpoelec dans les communautés, qui jusqu’à présent n’ont pas l’approvisionnement.

Plus de 200 familles touchées par un phénomène naturel

Le président régional a confirmé qu’il y a plus de 200 familles directement touchées par le phénomène naturel.

Il a expliqué que les maisons qui ont subi des dommages sont situées « dans des territoires très vulnérables dans les municipalités de Bolívar, Sotillo, Urbaneja, Peñalver, Píritu, avec le plus grand impact à Guanta avec 100 groupes familiaux touchés, dont 10 sont touchés, en particulier dans le communauté de Volcadero ».

Marcano a souligné qu’en coordination avec le maire de la municipalité de Guanta, ils fournissent les soins complets nécessaires avec l’abri, le remplacement des équipements, la réparation des toits, en plus du renforcement des projets de 30 maisons isolées qui étaient déjà en cours.

« L’appel continue d’être au calme, les organismes publics, de sécurité et de secours restent déployés en surveillance constante dans la zone à risque, nous travaillons sans relâche pour rétablir le service électrique », a déclaré le gouverneur.

★★★★★