Le Venezuela

Jusqu’au 28 juin, AN recevra les demandes de Défenseur public

La Commission des procédures judiciaires de l’Assemblée nationale (AN) a indiqué ce mardi que jusqu’au 28 juin, les candidatures des candidats au poste de Défenseur public général de la République bolivarienne du Venezuela seront reçues.

L’information a été publiée par le député et président du comité AN, Giuseppe Alessandrello, qui, grâce à un contact avec Venezolana de Televisión (VTV), a déclaré que le processus d’évaluation et de désignation des Vénézuéliens qui aspirent à être candidats au poste de défenseur public du pays.

« Le Comité des nominations judiciaires a entamé le processus d’évaluation et de développement de la désignation des citoyens qui aspirent à être défenseur public général, tel qu’établi par la loi ; et cela durera jusqu’à mardi prochain, le 28 du mois en cours », a-t-il déclaré.

Alessandrello a expliqué qu’après le 28 juin, « le lendemain, la liste de ceux qui ont postulé sera publiée », pour ensuite commencer la deuxième phase, qui comprend les objections et le processus d’évaluation complet.

Révolution du système judiciaire

« Il est important de souligner que ces candidatures s’inscrivent dans le cadre du processus de réinstitutionnalisation mené par l’Assemblée nationale, dans le cadre de la révolution de la justice dans le pays », a déclaré le député.

Pour sa part, le vice-président du comité, José Gregorio Corre, a appelé les avocats citoyens de la République à postuler pour le poste.

Conditions

De même, l’Assemblée nationale a publié ce mardi, dans son compte sur le réseau social Twitter, les conditions requises pour postuler au poste de Défenseur public général de la République bolivarienne du Venezuela.

Les exigences comprennent : être âgé de plus de 30 ans, être reconnu honorifique, être un avocat d’une compétence reconnue et avoir pratiqué le droit pendant au moins 10 ans.

Si toutes les conditions sont remplies, les citoyens peuvent soumettre au Parlement : une photocopie agrandie de la carte d’identité, une copie du diplôme universitaire en droit, un examen de santé mentale, ainsi qu’un résumé du programme.

Vous pourriez également aimer...