Le Venezuela

La Cinémathèque nationale offrira un cycle péruvien

Le cinéma péruvien investira la salle de la Cinémathèque nationale du Musée des Beaux-Arts, à partir de demain et jusqu’au 6 août, avec des représentations quotidiennes à 15h00 de l’après-midi.

La série de films dédiée à la nation, dans le cadre de la commémoration de son indépendance, aura son gala inaugural avec la projection du film I’m still de Javier Corcuera (2013), qui propose un voyage musical à travers un monde inconnu et lointain Pérou.
Le 28 juillet, date de la fête de l’indépendance du Pérou, ce sera au tour d’El Huallaga de Lupe Benites (2015) suivi de Chicama d’Omar Forero (2012).

La programmation se poursuit les 30 et 31 juillet avec Portrait péruvien du Pérou de Sofía Velázquez et Carlos Sánchez (2013) et La luz en el cerro de Ricardo Velarde (2016), respectivement.

August s’ouvrira le 3 avec Andean Fabric et Pacificum, le retour à l’océan ; les deux productions de Mariana Tschudi réalisées en 2017, suivies, le 4 août, de Dalila, la guardiana del monte de Lupe Benites (2018) et Mataindios d’Oscar Sánchez et Robert Julca (2018).

Le vendredi 5, c’est Lima Grita de Dana Bonilla et Ximena Valdivia (2018) et il clôture, le samedi 6, La Passion de Javier d’Eduardo Guillot (2019). lun

Vous pourriez également aimer...