La Colombie

La Colombie signale 308 infections et 10 décès dus au COVID-19 aujourd’hui, 3 avril 2022

La Colombie ajoutée ce dimanche 10 décès dus au covid-19 et 308 nouvelles infectionsavec qui il cumule déjà 27 jours consécutifs signalant moins d’un millier d’infections quotidiennes, selon les chiffres du ministère de la Santé.

Avec les chiffres d’aujourd’hui, le pays cumule 6 085 926 casdesquels restent actifs 3 923tandis que 5 919 072 patients apparaissent comme guéris et 139 660 sont morts de la maladie depuis que la première contagion a été enregistrée le 6 mars 2020.

Qualité des données et charge massive, clé dans cette étape du Plan de Vaccination

Gerson Bermont, Directeur de la Promotion et de la Prévention du Ministère de la Santé et de la Protection Sociale, a présenté un bilan de l’exécution du Plan National de Vaccination contre le covid-19.

Il a souligné que, en première ou seule dose, la progression est de 82,6%, 68,2% en régimes complets et dans les renforts, la progression est de 36,8 %.

De la même manière, a réitéré la pertinence du message envoyé plus tôt par le ministre, Fernando Ruiz Gómezconcentré sur ce « Nous devons contrôler la qualité des données des rapports de vaccination« , qui devrait être un exercice quotidien qui valide le nombre de doses qui ont été appliquées.

Cela, a précisé Bermont, doit être fait afin d’avoir des informations plus précises, c’est un exercice qui doit être fait.

« Jusqu’à ce que nous ayons téléchargé 100 % sur PAIWEBpour l’instant nous devons signaler cette validation dans le rapport quotidien », a-t-il déclaré.

Par groupes d’âge, il a souligné que chez les plus de 70 ans, l’indicateur est de 99,1% dans les premiers ou seuls cas, 96% dans les régimes complets57,8% en renforcements et 0,005% en deuxièmes doses de renforcement, comme le montre le graphique qui détaille la progression groupe par groupe.

Bermont a également lancé un appel pour améliorer les indicateurs de vaccination chez les enfants de 3 à 11 ansdans lequel les données indiquent que l’avance est de 62,8% en premier.

Cependant, il a souligné queseulement 40 % ont terminé les programmes. Nous avons besoin d’une recherche active pour avoir cette protection« .

Le directeur de la promotion et de la prévention a également mentionné que protéger les enfants, c’est aussi protéger les milieux dans lesquels ils se trouvent, comme l’école ou leur famille, par exemple.

Vous pourriez également aimer...