Le Venezuela

La Russie demande aux États-Unis d’éliminer les infrastructures nucléaires en Europe

La Russie a exhorté mardi les États-Unis à retirer toutes les armes nucléaires dont ils disposent en Europe, ainsi qu’à éliminer l’infrastructure atomique qu’ils ont installée sur le continent.

La demande a été faite par le premier représentant permanent adjoint de la Russie auprès des Nations unies (ONU), Dmitri Polianski, qui a dénoncé que la permanence des armes nucléaires américaines dans les pays européens non nucléaires est une violation du traité de non-prolifération (TNP).

Lors d’une réunion de la Commission du désarmement de l’ONU, il a souligné que ces armes et leurs vecteurs sont en cours de modernisation et que les missions nucléaires dites conjointes de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) se poursuivent.

Il a dénoncé le fait que les membres non nucléaires du bloc militaire « reçoivent une formation au maniement et à l’utilisation des armes nucléaires ».

« Il faut arrêter ces pratiques, restituer les armes nucléaires sur le territoire national de leur propriétaire et éliminer les infrastructures », a-t-il déclaré, cité par HispanTV.

En revanche, Polianski a rejeté les « insinuations provocatrices » sur une éventuelle utilisation de l’arme nucléaire par la Russie dans le cadre de l’opération militaire spéciale menée sur le territoire ukrainien depuis le 24 février.

« L’utilisation du potentiel nucléaire de la Russie ne serait possible qu’en réponse à l’utilisation d’armes nucléaires et d’autres armes de destruction massive contre le pays ou ses alliés ou, en cas d’agression avec des armes conventionnelles, lorsque l’existence de l’État est menacée , » il ajouta.

Le 1er mars, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a qualifié d' »inacceptable » la présence d’armes nucléaires américaines dans certains pays européens, pour lesquels il a demandé qu’elles soient retirées au plus vite.

Vous pourriez également aimer...