La foire Cachapa a montré votre culture et vos traditions

Plus de 10 000 personnes ont apprécié la XIVe édition de la Foire La Cachapa installée dans le parc de foires récréatives écologiques La Variante à Santa Lucía del Tuy, municipalité de Paz Castillo, État de Miranda.

L’activité a eu lieu ce week-end, où le personnel de la mairie bolivarienne de la municipalité de Paz Castillo a préparé le méga cachapon, qui mesurait un mètre 30 centimètres.

Les allées et les espaces verts se sont remplis de convives avant la XIVe Foire de Cachapa, dès les premières heures de ce dimanche, où ils ont pu déguster les variétés gastronomiques préparées avec l’ingrédient principal : l’épi.

La foire offrait non seulement la cachapa et le budare traditionnels en feuilles avec des contours différents, mais aussi des plats contenant du maïs jaune comme ingrédient principal : gâteaux, majarete, peto et jojoto ; ainsi que des soupes et une variété de douceurs que les visiteurs pouvaient déguster.

Le maire Víctor Julio González a indiqué que cette initiative, née conjointement avec Marvin Calvo, il y a 15 ans, a permis de montrer le potentiel culturel gastronomique et traditionnel de la commune en référence au secteur agricole.

« Le nombre de visiteurs et de convives de différentes municipalités de Mirandino et du Grand Caracas soutient le succès de cette foire, qui est déjà une tradition dans notre ville de Santa Lucía del Tuy », a-t-il déclaré.

Il a rappelé que la foire est envisagée dans le programme agricole-écologique-gastronomique promu par la mairie de Paz Castillo, en collaboration avec les producteurs agricoles de Lucite.

« Une fois de plus, la capacité de notre population à s’organiser et à héberger les siens et les visiteurs est démontrée (…) Nous remercions également les producteurs qui se sont joints à ce grand événement pour démontrer une fois de plus que nous sommes une commune, un état et un pays de référence dans la région. agricole, gastronomique, culturel et touristique », a vanté le maire.

La méga cachapa

Comme le veut la tradition de cette foire, en présence du public présent, la plus grande cachapa a été fabriquée, qui mesurait cette année 1,30 mètre de diamètre, en utilisant 460 kilogrammes de maïs et plus de 50 gâteaux au fromage faits à la main.

« Chaque année, nous augmentons le diamètre de cette attraction que porte la foire de la cachapa, qui, une fois préparée, est distribuée aux visiteurs », a expliqué le maire Víctor Julio González.

Il a mentionné que Paz Castillo est une municipalité avec beaucoup de terres productives pour la plantation, telles que : Las Guayas, Siquire, Las Adjuntas, Portón Rojo, Castillera, Los Guayabitos, entre autres zones rurales.

« Le maïs a été livré par le gouverneur Héctor Rodríguez dans le cadre de ses plans de soutien à la production à Miranda (…) Environ 42 hectares de semences de maïs jaune ont été plantés, et une partie de cette récolte est présentée aujourd’hui à cette foire », a-t-il précisé. .

Les agriculteurs ont exposé leur production à la foire de la cachapa

Il y avait 70 agriculteurs dans la région qui étaient chargés de préparer des aliments à base de maïs et d’autres ingrédients.

Les productifs Comités Locaux d’Approvisionnement et de Production (CLAP) ont également participé à l’activité en présentant leurs produits aux convives.

Il y avait une vente de cachapa avec du fromage à la main et du porc frit; jojoto, auyama, ananas et gâteau au chocolat ; épi de mais; chicharrón, porridge, carato, pain cuit au four, empanadas, beignets, crème glacée, chicha, majarete, soupe de tripes et de bœuf, entre autres aliments et boissons.

La foire a été rejointe par 40 entrepreneurs et artisans des sous-régions Valles del Tuy, Guarenas-Guatire et Barlovento, qui dans les différents stands et kiosques ont montré une variété d’orfèvres, des objets en bois, avec des coquillages d’articles agricoles, des plastiques, des tissus en fil, entre autres.

Les garçons et les filles ont apprécié les matelas gonflables, le trampoline, le lancer franc, l’aire de sports, les promenades à cheval et à dos d’âne, entre autres animations pour les enfants.

« Cette foire vise à augmenter et à promouvoir la production dans la localité et le soutien aux entrepreneurs, un moteur fondamental de l’économie émergente et en croissance. L’année prochaine, au nom de Dieu, nous danserons la valse car elle marque le 15e anniversaire de cette foire », a déclaré le maire de la municipalité de Paz Castillo, Víctor Julio González, qui a ajouté que cette année, les garçons et les filles de l’école ont été incorporés Chef Squad Cooks of the Soul, de Santa Lucía.

Dans le parc de la foire récréative écologique La Variante, deux scènes ont également été installées pour le plaisir des adeptes de la musique tuyera et llanera.

La fête a été animée par les artistes : Araima Amezquita, Jesús Medina, Jaime Balza, Orlando Medina, Víctor Durán et Armando Martínez, Jorge Félix Ramos, Laureano Olivares, entre autres.

De plus, les élèves de l’école de chant « Carlos Lara », la fille de Corazón Llanero, le garçon poète José Luis Muñoz, les ânes et les burriquitas, en plus de l’école de danse Nueva Imagen, ont été présentés.

« C’est chacun de vous qui nous inspire à continuer à organiser ces événements extérieurs pour le plaisir et le plaisir de tous, en particulier des garçons et des filles de notre municipalité », a réitéré González.

★★★★★