Le Venezuela

La fumée des incendies au Brésil touche cinq pays d'Amérique latine

La fumée des incendies dans les régions de l'Amazonie et du Pantanal brésiliens couvre aujourd'hui plus de quatre mille kilomètres d'Amérique latine et touche cinq pays voisins (Pérou, Bolivie, Paraguay, Argentine et Uruguay).

Citant l'Institut national de recherche spatiale (INPE), le portail d'information G1 indique que la forêt amazonienne a eu 26 656 points chauds détectés en septembre (entre 1 et 19).

En moins de 20 jours, le nombre est de 34 pour cent supérieur à celui du mois entier de l'année dernière: 19 925. La moyenne pour cette période civile est de 32 812 foyers d'inflammation.

Le Pantanal (centre-ouest du Brésil), paradis de la biodiversité, possède également un nombre record de déflagrations.

Seulement en 19 jours en septembre, le biome enregistre beaucoup plus d'incendies que la moyenne historique totale du mois: 815 points chauds ont été détectés et la moyenne est de 1 944 pour 30 jours, rapporte Prensa Latina.

Par conséquent, selon le site d'information, la fumée se déplace vers les pays voisins et se propage au sud du Brésil. Une partie du Pérou, de la Bolivie, du Paraguay, de l'Argentine et de l'Uruguay est couverte par le nuage gris.

Les vents poussent également la pollution vers les États du sud et du sud-est de ce pays.

Une équipe de vétérinaires, de biologistes et de guides locaux est arrivée fin août pour traverser le chemin de terre accidenté connu sous le nom de route de Transpantaneira, dans le but de sauver les animaux blessés.

Ils ont rapporté que les jaguars errent sur le terrain calciné, affamés et assoiffés, les jambes brûlées et les poumons noircis par la fumée.

Selon les biologistes, les incendies menacent le Pantanal, l'un des écosystèmes les plus biodiversifiés de la planète.

Ils ont averti qu'il abrite environ 1 200 espèces d'animaux vertébrés, dont 36 en danger d'extinction.

Vous pourriez également aimer...