La nouvelle édition des « études avancées » discute de la culture et de la société – Jornal da USP

La publication de l’Institute for Advanced Studies (IEA) de l’USP apporte des articles sur des problèmes contemporains

par Claudia Costa

Les œuvres de Carolina Maria de Jesus et João Guimarães Rosa sont des thèmes d’articles publiés dans la nouvelle édition du magazine Etudes avancées – Art de Rebeca Alencar

« A vrai dire, je suis dégoûté de ce journal intime » (Carolina Maria de Jesus, 27 juin 1960). C’est ainsi que la chercheuse Valeria Rosito ouvre l’article (Obs)scène et spectacle dans Carolina Maria de Jesus: Reflections from Her Unpublished Manuscripts, Quel se tourne vers une coupure de manuscrits inédits de Carolina Maria de Jesus, réalisée entre 1958 et 1962, enregistrant les conflits naissants avec sa professionnalisation comme « auteur » pour le projet éditorial mené par elle Best-seller Pièce de stockage, dans laquelle elle raconte sa routine dans la favela.

L’analyse est le premier essai du numéro 103 du magazine Etudes avancées, publié par l’Institute of Advanced Studies (IEA) de l’USP, qui apporte le dossier Culture et société, revisitant des thèmes pertinents de notre contemporanéité, tels que décrits par le professeur Sérgio Adorno dans l’éditorial. « À partir d’enquêtes originales, selon différentes perspectives méthodologiques inscrites dans différents territoires thématiques et conceptuels, l’ensemble des textes cherche à aborder les sens possibles, voire perdus, des temps présents », dit Adorno.

Le dossier rassemble sept autres textes. La dramaturgie abolitionniste d’Artur Azevedo, de João Roberto Faria, montre à quel point l’implication de l’auteur dans la lutte pour mettre fin à l’esclavage au Brésil était pertinente. Le professeur analyse les années 1880, lorsque la campagne abolitionniste se déchaîne, une époque où Artur Azevedo écrit une comédie et un drame pour condamner l’institution de la captivité ; outre les magazines de l’année, une forme de théâtre comique et musical, dans lequel il satirise les maîtres esclavagistes et dénonce les crimes qu’ils commettent contre les esclaves. Il comprend également son travail de journaliste et ses articles engagés pour la cause abolitionniste.

Également mis en évidence pour l’article De Père en Fils : Transmission, Permanence et Changement dans « La Troisième Rive du Fleuve », de João Guimarães Rosa, par Belinda Mandelbaum, qui réfléchit sur les « chaînes de transmission » impliquées dans les récits de Guimarães Rosa ». Comme l’écrit Belinda, il s’agit des « histoires » racontées oralement par des voyageurs de campagne dans la vente de Florduardo Rosa, père du romancier, qui lui ont été transmises à travers la correspondance échangée entre les deux et refondues plus tard dans leurs histoires. Pour cela, elle utilise la nouvelle La troisième rive du fleuve, en prenant comme référence la « psychanalyse des liens », qui voit dans la famille un espace privilégié de transmission des messages entre générations. Partant de ce cadre théorique, l’auteur considère que le message indéchiffrable légué par le père – la raison pour laquelle il quitte la famille et s’isole dans le canoë, sans réellement aller nulle part – aurait fait taire le fils, mais est devenu un récit, déplaçant la chaîne de transmission de l’enfant au texte littéraire et à ses lecteurs.

Couverture du numéro 103 du magazine Etudes avancées – Photo : AIE-USP

Deux autres textes sont basés sur des œuvres de Franz Kafka. L’un d’eux, rédigé par Celeste Ribeiro de Sousa, part des concepts d’« appartenance/non-appartenance » et présente le cas Kafka à titre d’illustration, soulignant les circonstances psychiques, sociales et historiques décisives qui l’ont amené à écrire sur ses sentiments particuliers. , analysant, enfin, le court récit Gemeinschaft (Communauté), traduit en portugais par l’auteur de l’essai. Dans la seconde, Adelia Bezerra de Meneses présente une étude sur les mises à jour du mythe de l’odyssée basée sur l’approche de la nouvelle Le silence des sirènes par Kafka, à la lumière des idées de Walter Benjamin sur l’impossibilité du récit traditionnel, due à la dégradation de l’expérience.

Toujours au dossier Le langage de l’autre et le nôtre : politique, traduction et psychanalyse, qui part d’aspects linguo-historiques généraux et aborde le cas brésilien pour réfléchir sur le rôle de la langue vernaculaire comme instrument de colonisation et de politique linguistique au Brésil ; Aux confins du savoir, aux confins de la forme : une lecture de sonnets de Rilke et Hermann Broch, où la littérature est présentée comme un savoir spécifique, capable d’avancer dans des domaines, parfois inaccessibles, parfois complémentaires à l’investigation scientifique ; Le corps comme accès au divin dans l’art éclairé de William Blake, qui revisite la tradition critique des questionnements persistants sur le corps et son rôle dans l’accès humain au divin ; et enfin, L’Institut culturel américano-brésilien comme outil politico-culturel (1964-2007), sur les aspects de la diplomatie culturelle brésilienne aux États-Unis pendant la période de la guerre froide.

outre Culture et société, la nouvelle édition du magazine poursuit deux autres dossiers thématiques. Hybrides de connaissances II se concentre sur les questions développées par les groupes de recherche Environnement et société, montrant les résultats de recherches originales terminées et en cours, comme l’informe Adorno. « Dans cette édition, des thèmes tels que la gouvernance énergétique sont rigoureusement examinés ; évaluation de l’impact environnemental, y compris la gestion basée sur l’écosystème (GBE) ; nature et impact de la recherche participative sur la production de connaissances, la réflexion et l’auto-organisation ; et le caractère hybride de la notion de patrimoine culturel », énumère l’éditeur. Déjà Espaces religieux II, selon lui, apporte des contributions qui réfléchissent sur la formation des collections muséales et des collections institutionnelles ; les contributions d’artistes tels que Candido Portinari, Mino Cerezo Barredo et Claudio Pastro à la constitution de collections à l’intérieur de l’État de São Paulo ; héritages architecturaux dans les villes, leurs transformations dans le temps et même dans leurs projets iconographiques originaux.

Le magazine Etudes avancées, publication de l’Institute for Advanced Studies (IEA) à l’USP (volume 35, numéro 103, sept./déc. 2021), est disponible sur ce lien.

★★★★★