Le Brésil

La performance «Marcha a Ré» impacte l'espace urbain – Jornal da USP

//jornal.usp.br/wp-content/uploads/2020/08/ESPACO-EM-OBRA-GUILHERME-WISNIK-13-08-20.mp3

Dans sa chronique de cette semaine, Guilherme Wisnik met en avant la performance Marche arrière, qui s'est tenue la semaine dernière, quand une centaine de voitures ont fait marche arrière le long de l'Avenida Paulista, dans une œuvre signée en partenariat par le groupe Teatro da Vertigem et le plasticien Nuno Ramos, qui fera partie de la Biennale de Berlin. Wisnik soutient que l'événement a eu un très grand impact, consistant en une expérience d'art urbain qui, en raison de la situation inhabituelle, conduit au concept freudien de «étrangement familier».

Au-dessus, cependant, ce qui a été vu, toujours selon le chroniqueur, était un ouvrage qui a mis «la question des décès au premier plan, à un moment où le Brésil atteint cent mille morts par covid». Le spectacle s'est terminé sur un ton tragique, faisant référence à une «réversion du langage bolonariste». Le chroniqueur souligne également que le Teatro da Vertigem s'est caractérisé par la tenue d'événements de cette nature dans l'espace de la ville.


Espace de travail
La colonne Espace de travail, avec le professeur Guilherme Wisnik, sera diffusé tous les jeudis à 9h30 sur Rádio USP (São Paulo 93,7 FM; Ribeirão Preto 107,9 FM) et aussi sur Youtube, avec une production de Jornal da USP et TV USP.

.

.

.


Politique d'utilisation
La reproduction des documents et des photographies est gratuite en citant le Journal of USP et l'auteur. Dans le cas des fichiers audio, les crédits Radio USP et, s'ils sont explicites, les auteurs doivent être inclus. Pour l'utilisation de fichiers vidéo, ces crédits doivent mentionner TV USP et, s'ils sont explicites, les auteurs. Les photos doivent être créditées en tant qu'images USP et au nom du photographe.

Vous pourriez également aimer...