Le Brésil

La Praça do Pôr do Sol sera projetée pour éviter la surpopulation – Jornal da USP

Raquel Rolnik prévient que la mairie « évite les foules sur la place, mais dans les transports en commun de la ville, la même mairie n’a pas pris la même mesure ». C’est un conflit qui ne peut être résolu avec un mur

Par Sandra Capomaccio

La Praça do Pôr do Sol, à Alto de Pinheiros, à l’ouest de São Paulo, a reçu des voies d’évitement au début de la pandémie 19-covid, pour éviter les foules; maintenant les grilles seront placées pour remplir la même fonction. La chroniqueuse Raquel Rolnik rappelle que l’espace a été créé par deux architectes paysagistes uspiens, Miranda Martinelli Magnoli et Rosa Kliass, dans les années 1970.

La ville de São Paulo devrait retirer les parements, puis des grilles seront installées sur la place. Le fait est que la fermeture suscite de nombreuses plaintes de la part des résidents et des utilisateurs. La question de la balustrade est ancienne, elle a commencé en 2015, précisément parce que l’espace était utilisé par des toxicomanes et que beaucoup de déchets étaient jetés sur le site. Le chroniqueur comprend que la mesure est un aparté éloigner la population des espaces publics.

Suivez la colonne complète par le lien ci-dessus.


Ville pour tous
La colonne Ville pour tous, avec le professeur Raquel Rolnik, sera diffusé tous les jeudis à 8h30 sur Rádio USP (São Paulo 93,7 FM; Ribeirão Preto 107,9 FM) et également sur Youtube, avec une production de Jornal da USP et TV USP.

.

Politique d’utilisation
La reproduction des documents et des photographies est gratuite en citant le Journal de l’USP et l’auteur. Dans le cas des fichiers audio, les crédits doivent être inclus dans les crédits de Rádio USP et, si expliqué, les auteurs. Pour l’utilisation de fichiers vidéo, ces crédits doivent mentionner TV USP et, s’ils sont explicites, les auteurs. Les photos doivent être créditées comme des images USP et le nom du photographe.

Vous pourriez également aimer...