Le Venezuela

La réforme partielle du règlement intérieur et des débats à Zulia est approuvée

Le Conseil législatif de l’état de Zulia a approuvé à l’unanimité la réforme partielle du règlement intérieur et des débats du Parlement de Zulia.

Le président du Conseil législatif de l’État de Zulia (Clez), Ángela Fernández, a indiqué que le corps législatif s’est consacré à la révision de chacun des articles du règlement, approuvant à l’unanimité la modification de plusieurs articles pour le plus grand et le meilleur politique, social et administratif.

Il a souligné que ces changements font partie des transformations requises par un organe législatif au service du peuple. Il a également indiqué que l’incorporation de la Commission du pouvoir populaire pour le contrôle, l’administration, les services publics du secteur de l’énergie et la Commission du pouvoir populaire pour l’État communal, la géométrie du pouvoir et la souveraineté territoriale de l’État avait été réalisée.

Il a souligné que les 7 commissions ainsi que les 17 sous-commissions auront un développement articulé avec les différentes entités gouvernementales et qu’une plus grande attention sera accordée aux citoyens, puisqu’elles ont été adaptées à différentes situations pour appliquer des stratégies qui permettent plus d’atteindre les populations, en collaboration avec le gouvernement régional, « afin d’aider à résoudre les problèmes de notre peuple ».

Il a rapporté que du Conseil législatif de l’État de Zulia, les législateurs ont travaillé à l’élaboration de plusieurs projets de loi, parmi lesquels se distingue la loi pour la promotion de l’éducation et de la communication de la cornemuse dans l’État de Zulia, le projet qui crée l’Institut public de protection sociale et d’attention aux personnes âgées de l’État de Zulia (Banzulia), la loi sur la circulation des véhicules et des motocyclettes dans l’État de Zulia et la création de l’Ordre du mérite sportif de l’État de Zulia « Pedro Gamarro  » a été approuvé.

De son côté, le législateur Edgar Mujica, qui est à la tête de la fraction Psuv au sein du parlement régional, a souligné que cet organe a joué un rôle fondamental dans la construction d’une démocratie participative et dirigeante.

Il a ajouté l’importance de la participation des parlementaires qui ont cessé d’être des suppléants pour rejoindre les commissions et sous-commissions, car « ils jouent un rôle fondamental dans le développement du travail que nous avons confié par le peuple zoulou ».

Vous pourriez également aimer...